Texte - +
Imprimer
Reproduire
Ligue des champions mercredi 22 février 2012

Bâle-Bayern, et Shaqiri au milieu

Xherdan Shaqiri donne le tournis aux stars de Manchester United. (AFP Photo)

Xherdan Shaqiri donne le tournis aux stars de Manchester United. (AFP Photo)

Xherdan Shaqiri, perle du FC Bâle appelée à rejoindre le Bayern Munich cet été, vivra un moment particulier lors de la confrontation entre les deux clubs en Ligue des champions, ce soir au parc Saint-Jacques

Que se passera-t-il dans la tête de Xherdan Shaqiri ce mercredi soir à 20h45, au moment où l’arbitre sifflera le coup d’envoi devant les 40 000 spectateurs du Parc Saint-Jacques? Personne n’en sait rien, pas même lui sans doute. Une chose relève toutefois de la certitude: la nouvelle star du football helvétique s’apprête à vivre un moment très particulier dans sa jeune carrière. D’abord parce que le lutin aux cuisses de taurillon va disputer, du haut de ses 20 ans et sous le maillot de son club de cœur le FC Bâle, son premier huitième de finale en Ligue des champions – aucune équipe suisse n’avait jamais atteint ce stade de la compétition; ensuite parce qu’il affrontera à cette prestigieuse occasion le Bayern Munich, c’est-à-dire le club qui vient de mettre quelque 12 millions d’euros sur la table afin de s’attacher ses services dès le mois de juin prochain.

Terrible conflit d’intérêts? Dilemme insupportable? Blocage total à l’horizon? Pas sûr. Si Xherdan Shaqiri ne parviendra probablement pas à occulter toute pensée parasite à l’heure d’affronter deux fois – le match retour aura lieu le 13 mars à Munich – son futur employeur, on peut espérer que son amour du jeu soit supérieur aux considérations susmentionnées.

«Ce n’est pas facile à gérer quand tout le monde se met à parler de toi», convenait récemment l’intéressé dans nos colonnes. «Mais j’ai prouvé qu’il était possible de rester calme et concentré sur ce que j’ai à faire sur le terrain. Ce n’est pas évident de garder la tête froide, je pense que c’est quelque chose qu’on a ou pas. Moi, j’ai ça en moi.»

Y compris en Ligue des champions, face au monument dont il s’apprête à devenir l’ambassadeur? On va voir. Brillant contre Manchester United lors du dernier match de la phase préliminaire, «XS», 1,69 m sous la toise, possède à n’en pas douter les atouts d’un futur grand: vitesse, puissance, technique, détermination, tête sur les épaules. «Les fans du Bayern vont adorer Shaqiri», a d’ores et déjà pronostiqué le sélectionneur national Ottmar Hitzfeld, par ailleurs ancien entraîneur à succès de la maison bavaroise. Reste que les supporters munichois adoreraient l’adorer, mais pas tout de suite.

Le match est retransmis ce mercredi soir sur TSR2. Ouverture de l’antenne à 20h10.

Reproduire
Texte - +