Texte - +
Imprimer
énergie lundi 18 juillet 2011

La Chine prévoit un système pilote de droits d’émission de carbone

AFP

(Reuters)

(Reuters)

La Chine, le premier pollueur mondial, va lancer un système pilote de droits d’émission de carbone et développer progressivement un marché national d’échange afin de réduire ses émissions et d’économiser l’énergie, ont rapporté les médias d’Etat

La Chine prévoit un système pilote de droits d’émission de carbone

La Chine va promouvoir le développement de ce marché par des tarifs dissuasifs d’électricité pour les industries très consommatrices et d’autres mesures, a indiqué Xie Zhenhua, vice-ministre en charge des questions climatiques, cité par l’agence Chine Nouvelle.

Aucun calendrier n’a été précisé, ni les détails du système pilote. Pékin avait déjà annoncé vouloir lancer un tel système dans plusieurs grandes villes dès 2013 et l’étendre à tout le pays en 2015. Confrontée à une forte pollution, à une urbanisation croissante et à des difficultés pour répondre à la demande en énergie, la Chine a déjà exposé les grandes lignes de projets visant à réduire les émissions de carbone dans son dernier plan économique quinquennal.

Selon des analystes, la Chine souhaite voir un marché de droits d’émissions de gaz à effet de serre mis en place dans le pays en 2012 alors que prendra fin le Protocole de Kyoto. Le Protocole de Kyoto, signé en 1997, fixe des objectifs chiffrés aux pays industrialisés – sauf les Etats-Unis qui ne l’ont pas ratifié – en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES), dont l’accumulation dans l’atmosphère entraîne le changement climatique.

La Chine et d’autres pays en voie de développement ne sont pas tenus par des objectifs chiffrés en matière de réduction des émissions de GES. Parmi les mesures visant à réduire les émissions, la Chine va promouvoir le développement des énergies et produits verts grâce à une taxation préférentielle, a ajouté Xie Zhenhua.

Texte - +