Texte - +
Imprimer
Reproduire
Modèles de Salon (6) jeudi 15 mars 2012

La fusion des styles

Range Rover Evoque Convertible Concept. (DR)

Range Rover Evoque Convertible Concept. (DR)

Le Range Rover Evoque Convertible Concept, un prototype déroutant

On n’est plus très loin de la papamobile. Ne manque que la cage en verre à l’épreuve des balles. De notre point de vue, ce concept car dérivé du très beau Range Rover Evoque est pour le moins déroutant. D’abord parce qu’il brouille encore un peu plus les pistes d’un design automobile tous azimuts. Un dessin industriel qui finit par tout mélanger, en fusionnant les styles à l’excès. Quitte à faire perdre au client final son latin le plus élémentaire.

Nous avons affaire ici au «Range Rover Evoque Convertible Concept»: un SUV cabriolet. Il fallait y penser. Rappelons qu’un SUV (Sport Utility Vehicule) est, pour faire simple, la synthèse de trois genres: le 4x4, le monospace et le break surélevés. On y ajoute donc un cabriolet. Parfaitement inutile.

Et le résultat est peu gracieux, toujours de notre point de vue. Voiture pataude, proportions sans harmonie. Une grande baignoire sur roues qui ne fait même pas office de jacuzzi.

Ce SUV cabriolet (il fallait y penser), illustre en tout cas cette idée de faire feu de tout bois. Surfant sur la vague du succès lancée par la version hard-top de son Evoque, Range Rover cherche à ratisser toujours plus large. La marque teste son prototype auprès du public à Genève. Elle y présente ce modèle comme une simple étude de style, sans volonté à ce stade de le commercialiser un jour.

A proposer selon nous au Vatican. En papamobile de plage, peut-être. Parfaitement inutile ailleurs. Donc indispensable?

Reproduire
Texte - +
Publicité