Texte - +
Imprimer
réassurance jeudi 23 février 2012

Swiss Re triple ses profits, Kudelski dans le rouge

AWP/ATS

Swiss Re, Kudelski, Sarasin, Sulzer… Le point sur les comptes annuels publiés par les sociétés suisses aujourd’hui

Swiss Re a réalisé en 2011 un bénéfice net à 2,63 milliards de dollars, soit plus d’un triplement par rapport aux 863 millions obtenus l’année précédente. Le rachat d’emprunts convertibles à l’investisseur Warren Buffett a pesé de 1,4 milliard sur le résultat, qui a profité d’effets extraordinaires comme la réalisation de produits d’investissements et la dissolution de réserves d’années antérieures. Le taux d’imposition était aussi faible, selon un communiqué publié jeudi. La performance, largement supérieure aux attentes des analystes, a été réalisée malgré les charges causées par les catastrophes naturelles survenues en Nouvelle-Zélande, au Japon et en Thaïlande. Les primes encaissées ont atteint 21,3 milliards de dollars, en hausse par rapport aux 21,1 milliards de 2010, a indiqué jeudi Swiss Re.

Le bénéfice par action se monte à 6,79 francs, contre 2,64 francs l’année précédente. Un dividende de 3,00 francs par titre est prévu, contre 2,75 francs en 2010. Le payement d’un dividende spécial 2012 est possible si le groupe réussit à obtenir de bons rendements de ses investissements.

Swiss Re s’est dit bien positionnée avec une hausse des prix modérée, pour réaliser une bonne performance malgré les taux bas, a indiqué le directeur général Michel Liès, cité dans le communiqué. Les capitaux propres ont gagné 17% à 29,6 milliards de dollars. Le rendement des capitaux se monte à 9,6% (3,6% en 2010). Le surplus de capital AA se situe à 7 milliards.

Pour l’avenir, le groupe veut en priorité atteindre ses objectifs 2011-2015. Il s’agit entre autres d’attendre un rendement des capitaux (RoE) en moyenne de 700 points de base au-dessus du rendement sans risque. Pour le bénéfice par action, Swiss Re vise sur cinq ans une croissance annuelle moyenne de 10%.

Texte - +