Texte - +
Imprimer
Reproduire
téléphonie mobile mercredi 18 janvier 2012

Comment payer moins en Suisse

Réduire sensiblement sa facture de téléphonie mobile en Suisse, c’est possible. A deux conditions : prendre le temps de comparer la centaine d’offres. Et accepter, dans de nombreux cas, de ne pas recevoir de téléphone subventionné. Dans la majorité des cas, le consommateur téléphonera beaucoup moins cher en utilisant les services d’ opérateurs virtuels : ils n’ont pas de réseau propre, louent ceux de Swisscom, Sunrise et Orange et offrent des tarifs nettement plus bas. Parmi les plus agressifs , citons Coop Mobile (même réseau qu’Orange), M-Budget Mobile (Swisscom) ou encore Aldi (Sunrise).

Prenons les statistiques de l’Office fédéral de la communication. En 2011, pour un usager moyen avec abonnement, l’indice global des prix était de 90,5 points. Or l’on trouvait parmi les meilleur marché TalkTalk à 48,6 points, Coop à 57,3, Sunrise à 71,4 alors que Swisscom affichait 100,3 points. Pour une carte prépayée, les écarts étaient plus grands: en 2011, l’indice s’affichait à 101,6 points, TalkTalk se situant à 46,4, Aldi à 48,7, Swisscom étant le plus cher à 115,3 points.

Dans une étude parue en novembre 2011, Comparis arrivait aux mêmes conclusions, soulignant que Sunrise avait augmenté certains tarifs et qu’Orange décomptait désormais ses appels à la minute (61 secondes d’appel étant payées au prix de deux minutes). Dans le classement de Comparis figuraient le mieux Aldi, TalkTalk, Coop et Lebara. Certains clients de Swisscom ont intérêt à passer chez M-Budget Mobile, pour des prix nettement inférieurs et exactement le même réseau.

Reproduire
Texte - +