Texte - +
Imprimer
Reproduire
Cinéma mercredi 11 avril 2012

Filmer le cancer au travail

«Pour lui», un film fort éprouvant

Dans 7e Ciel, Andreas Dresen, rare cinéaste berlinois de l’Est ayant survécu à la chute du Mur, brisait tranquillement le tabou de la sexualité au 3e âge. Dans Pour lui, il aborde un autre sujet délicat: la mort d’un homme, atteint d’une tumeur du cerveau. Il a fallu du courage pour réaliser ce film hyperréaliste. Il en faudra aussi au spectateur, tant le parti pris d’un constat qui n’esquive rien donne un spectacle pénible. A peine soulagé par une idée «amusante» à la Bertrand Blier (la tumeur personnifiée invitée dans un talk-show), qu’on revient à la réalité de cet homme attendant l’inéluctable.

V Pour lui (Halt auf freier Strecke, 2011), d’Andreas Dresen (Allemagne,), avec Steffi Kühnert, Milan Peschel, 1h50.

Reproduire
Texte - +