Texte - +
Imprimer
Reproduire

La police déjoue un attentat contre le patriarche orthodoxe d’Istanbul

La police turque a déjoué un projet d’attentat contre le patriarche oecuménique grec orthodoxe de Constantinople (l’actuelle Istanbul) Bartholomée Ier et arrêté un suspect, a affirmé samedi le patriarcat à l’AFP.

«La police nous a fait part hier matin (vendredi) de la situation. Elle nous a dit qu’on avait arrêté une personne et qu’on en recherchait deux autres», a affirmé le porte-parole du patriarcat, le père Dositheos Anagnostopoulos.

La presse turque a rapporté l’arrestation d’un suspect originaire de Kayseri (centre), Serdar A., sur la base d’une dénonciation l’accusant d’avoir projeté d’assassiner Bartholomée Ier le 29 mai, à l’occasion du 560e anniversaire de la prise de Constantinople par les Turcs.

«La sécurité du patriarcat a été renforcée par la police», a indiqué M. Anagnostopoulos, «elle a tout contrôle pour assurer la sécurité du patriarcat et celle du patriarche».

Le porte-parole a toutefois indiqué que Bartholomée Ier ne prenait pas très au sérieux cet éventuel projet d’attentat.

«Sa Sainteté ne croit pas que ce soit quelque chose de grave», a-t-il souligné.

Ce développement intervient alors que plusieurs incidents ont semé l’inquiétude au sein de la minorité chrétienne de Turquie, forte d’environ 100 000 personnes.

Le 5 mai, un homme a tiré des cartouches à blanc devant une église arménienne d’Istanbul, semant la panique parmi les fidèles venus fêter Pâques, et un jeune Arménien a été roué de coups par un petit groupe d’individus devant une autre église.

Le 28 avril, une église grecque orthodoxe a été vandalisée par un groupe d’une dizaine d’adolescents, qui ont brisé quelques meubles et tenté de piller un tronc. La veille, un groupe de 30 à 40 personnes a brisé les vitres d’une église évangélique en jetant des pierres.

Plusieurs attaques de chrétiens ont eu lieu ces dernières années en Turquie, pays à une écrasante majorité musulmane. (AFP)

Reproduire
Texte - +
Le week-end en continu
 
  1. 22:20

    Etats-Unis: le mariage homosexuel reconnu au niveau fédéral dans 32 Etats

    Le gouvernement américain a annoncé samedi qu’il reconnaîtrait désormais les mariages entre personnes de même sexe conclus dans six Etats supplémentaires, soit 32 au total sur 50. Cette annonce de Washington découle d’une récente action de la Cour suprême. La plus haute Cour des Etats-Unis avait de facto légalisé le 6 octobre les mariages homosexuels dans plusieurs Etats, en refusant de se saisir d’appels de jugements de cours inférieures qui avaient autorisé ces unions. La reconnaissance des mariages par l’Etat fédéral ouvre aux couples mariés une myriade de droits au niveau fédéral, notamment fiscaux, par exemple lors des successions. Jusq...

  2. 17:24

    23 raids contre le groupe Etat islamique par les Etats-Unis et leurs alliés

    La coalition internationale emmenée par les Etats-Unis a conduit pas moins de 22 raids aériens vendredi et samedi contre l’organisation Etat islamique (EI) en Irak, ainsi qu’un raid en Syrie, a annoncé l’armée américaine samedi. Onze des bombardements ont visé des unités, bâtiments, positions et véhicules du groupe EI près du barrage stratégique de Mossoul, a indiqué le commandement militaire américain pour le Proche-Orient et l’Asie centrale (Centcom) dans un communiqué. Situé sur le Tigre au nord de l’Irak, le barrage est stratégique. C’est le plus grand du pays, et en cas de destruction il pourrait déclencher de gigantesques inondations à ...

  3. 15:42

    L’Iran n’acceptera aucun «retour en arrière» dans son programme nucléaire

    L’Iran n’acceptera aucun «retour en arrière» dans son programme nucléaire, en particulier l’enrichissement d’uranium, a déclaré samedi Abbas Araghchi, l’un des principaux négociateurs iraniens, selon l’agence officielle Irna. Il répondait aux déclarations de la principale négociatrice américaine Wendy Sherman, qui a appelé jeudi Téhéran à «faire le bon choix» pour parvenir à un accord. Les puissances occidentales cherchent à obtenir un accord garantissant que le programme nucléaire iranien poursuit des objectifs exclusivement civils, en échange d’une levée des sanctions internationales qui pèsent sur la République islamique. Les négociations...

  4. 14:30

    Iran: les responsables d’attaques à l’acide seront punis

    Les responsables des attaques à l’acide des dernières semaines à Ispahan, dans le centre de l’Iran, seront «sévèrement punis» même si leurs victimes les pardonnent, a déclaré samedi le procureur général du pays Ebrahim Raïssi. Ces dernières semaines, quatre femmes ont été aspergées d’acide sur le visage et le corps, à chaque fois par des agresseurs circulant à moto dans cette ville touristique située à 450 km au sud de Téhéran. «Ces crimes sont impardonnables. Même si les victimes accordent leur pardon, en aucune façon ne nous ne renoncerons au droit de l’Etat contre ceux qui ont provoqué la peur dans la population. Ils seront sévèrement puni...

  5. 14:25

    L'épidémie d'Ebola dépasse les 10.000 cas

    La fièvre hémorragique Ebola a dépassé la barre des 10.000 cas, avec 4.922 morts, selon le dernier bilan publié samedi par l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Un précédent bilan arrêté au 19 octobre faisait état de 4.877 morts sur 9.936 cas enregistrés dans sept pays. L'OMS divise en deux groupes les pays touchés, distinguant les pays les plus gravement atteints (Guinée, Liberia, Sierra Leone) et ceux ayant dénombré un ou quelques cas (Mali, Nigeria, Sénégal, Espagne et États-Unis). Parmi ces derniers, le Nigeria et le Sénégal ne sont plus considérés comme affectés par l'épidémie. (AFP)