Texte - +
Imprimer
Reproduire
performance mercredi 01 février 2012

2011, année noire pour la majorité des fonds

Le classement réalisé par Lipper révèle des rendements négatifs en moyenne pour la plupart des catégories, une fois transformés en francs. Le point avec des gérants qui ont réussi leur année et d’autres qui ont montré plus de difficultés à investir dans des marchés secoués tout au long de l’année

Pictet & Cie parle d’une collecte de fonds «positive» mais «pas ex­ceptionnelle» (lire ci-contre). En Suisse, les fonds de placement ont vu naître un regain d’intérêt en fin d’année. Sur le mois de décembre, les flux dans les véhicules pris en compte par la Swiss Fund Data et Lipper ont enregistré une hausse de 4 milliards de francs pour atteindre 621 milliards. Fin 2010, ce montant atteignait cependant 641 milliards.

Les performances ont également été négatives. Une majorité écrasante des catégories établies par Lipper affichent en moyenne un rendement négatif en 2011 toutes classes d’actifs confondues. Même s’ils sont minoritaires, certains gérants ont néanmoins pu produire des rendements positifs.

Le point avec plusieurs gérants. Certains se sont hissés jusqu’aux cinq premières places du classement de leur catégorie. D’autres, figurant dans la partie basse de leur tableau, reviennent sur leurs pertes. Ils évoquent les paris et les investissements de l’année écoulée et parlent des adaptations de leur stratégie pour 2012. Actions, obligations, immobilier et or, une dizaine de gérants évoquent leurs perspectives dans un contexte de croissance faible dans les pays développés.

Reproduire
Texte - +

Services Finance

Publicité