Texte - +
Imprimer
Reproduire
windows lundi 06 février 2012

Microsoft mise sur les réseaux sociaux

La dernière version de Windows intègre davantage Facebook & Co

La réécriture totale de Windows pour les téléphones il y a un an et demi n’y fait rien: Microsoft demeure pour l’heure un nain en téléphonie mobile. Selon l’institut Comscore, aux Etats-Unis, Android (Google) équipait en décembre 47,3% des smartphones, l’iPhone suivait avec 29,6%, devant BlackBerry (16%) et enfin Windows (4,7%).

Microsoft a choisi une voie différente de celle empruntée par ses rivaux en délaissant la navigation par petites icônes au profit d’immenses boutons liés aux applications (voir l’image du Samsung Omnia W à droite). C’est simple et efficace. En octobre 2011, Microsoft a mis à jour ses téléphones avec la version 7.5 de Windows (baptisée Mango). L’éditeur annonçait alors quelque 500 nouveautés.

Avec Twitter et Facebook

Pas d’innovation majeure pour l’interface, mais une intégration poussée des réseaux sociaux sur lesquels Microsoft mise davantage que ses concurrents. Ainsi, les contacts se sont élargis: ils regroupent les statuts de Facebook et Twitter. Il n’y a pas non plus besoin d’aller dans les applications de ces réseaux sociaux pour voir qui nous cite – cela se voit désormais dans le hub «Moi». De plus, l’application «Messages» ne contient plus seulement les SMS, mais aussi les messages de Facebook Chat et de Windows Live Messenger. Bref, du bonheur pour les accros aux réseaux sociaux.

Autres nouveautés en vrac, la reconnaissance vocale, le multitâche ou encore Internet Explorer version 9, qui dans le test du Samsung Omnia W a fait preuve d’une rapidité appréciable (au contraire de Nokia Lumia 800). Si Windows est simple à utiliser, l’on fait encore souvent face à des bugs, le paramétrage est très limité et il faut s’habituer à un fond d’écran noir plutôt sinistre.

La suite, ce sera Windows 8 dans les prochains mois. D’après des fuites repérées la semaine passée, il faut s’attendre à l’intégration de Skype – racheté l’an passé par Microsoft.

Reproduire
Texte - +