Texte - +
Imprimer
Reproduire
Quoi de neuf mardi 27 mars 2012

Coquille pour jardin

Valérie Hoffmeyer

Une coquille géante comme banc pour le jardin

Avec cette coquille géante en chêne massif, Thomas Rösler a encore frappé: ce bâtisseur d’objets paysagers a remporté le Prix du plus beau stand de l’exposition printanière Giardina à Zurich, décerné par des professionnels du jardin. Pour la troisième fois consécutive. Futilité de spécialistes qui s’entre-congratulent, direz-vous. Peut-être, oui, mais ici, ce ne sont ni les cascades fleuries montées sur carrousel ni les mille vannes d’un jacuzzi rutilant qui aimantent les visiteurs. Pas un seul d’entre eux, en revanche, ne passe son chemin à la vue de cet étrange meuble de jardin, dernière réalisation du sculpteur-paysagiste. La coquille intimide un peu avec ses 260 cm de large et 170 cm de haut, plus que la table de six mètres de long, taillée elle aussi dans des chênes centenaires. Dessus, une pancarte indique qu’elle est disponible «en plus grand sur demande». Les gens touchent les marques de la scie laissées apparentes, mesurent d’une main grande ouverte l’épaisseur du plateau, cherchent les joints. Par chance, la maison se charge de la livraison de ces objets hors norme. En Suisse, où Rösler travaille sur des aménagements publics et privés, et en Allemagne, où il puise sa matière première, de l’autre côté du lac de Constance.

Prix variables selon les conditions de livraison. Entre 20 000 et 25 000 francs pour la table. www.thomas-roesler.com

Reproduire
Texte - +