Texte - +
Imprimer
Reproduire
tendance lundi 20 février 2012

Le phénomène de la télévision à la demande se répand rapidement sur tous les supports

Le service de Zattoo, qui permet de voir, sur la colonne de gauche, l’ensemble des émissions passées auxquelles l’on peut accéder. (DR)

Le service de Zattoo, qui permet de voir, sur la colonne de gauche, l’ensemble des émissions passées auxquelles l’on peut accéder. (DR)

Plus besoin de penser à enregistrer des émissions, tous les programmes sont disponibles. Des services accessibles sur PC, tablette et téléviseur

Sur le petit écran, c’est le phénomène de ce début 2012: la télévision de rattrapage, ou télévision à la demande, voire encore «replay TV». Le principe et très simple: plus besoin de penser à programmer l’enregistrement d’une émission. Car elles sont toutes disponibles en tout temps, de l’épisode de «Dr House» diffusé il y a deux semaines sur M6 à la finale de l’Open d’Australie de tennis qui se déroulait le 29 janvier. Ce n’est plus au téléspectateur de programmer un enregistrement, son fournisseur de chaînes TV s’en charge. Tour d’horizon des principales offres.

Sunrise, l’avancée majeure

L’opérateur a lancé son service TV, comparable à Swisscom TV, le 23 janvier. Avec une innovation majeure face à son grand concurrent: la mise à disposition des 28 dernières heures de programme pour une quarantaine de chaînes. Il suffit, sur son guide électronique des programmes, de remonter le temps pour accéder à l’émission que l’on a manquée. Compter 125 francs par mois pour l’offre complète de Sunrise TV. Swisscom devrait lancer une offre similaire dans les mois à venir. Des innovations pas du tout du goût de la SSR, qui craint de perdre des parts du gâteau publicitaire, comme l’affirmait récemment Gilles Marchand, directeur de la RTS, dans les colonnes du Matin Dimanche.

Zattoo, le pionnier

Le service de télévision via Internet Zattoo, disponible tant sur PC, iPhone, iPad ou encore Windows Phone (mais pas encore sur Android via une application), a été l’un des premiers à proposer la télévision à la demande. Il offre actuellement 30 jours de «replay TV» pour 100 chaînes dans sa version gratuite et même 90 jours dans sa version payante (6 francs pour un mois, 15 francs pour trois mois ou 45 francs pour un an). Le service fonctionne très bien, notamment sur iPad, avec une qualité d’image correcte et un guide des programmes simple mais clair. Le paiement d’un abonnement donne droit à des images en meilleure définition.

Teleboy, le petit dernier

Teleboy a annoncé la semaine passée le lancement de son offre «replay TV», disponible uniquement pour ses utilisateurs payants (7,50 francs par mois, 19,90 pour trois mois, 38 francs pour six mois ou 66 francs par an). Teleboy donne droit à l’enregistrement, pour les 30 chaînes principales, de programmes sur les 30 derniers jours. Le service est plus complet que celui de Zattoo, car il offre en plus 20 heures d’enregistrement pour des émissions spécifiques, ainsi que la possibilité de sauvegarder des émissions pour les visionner ensuite sans être connecté à Internet. Tout cela n’est disponible qu’en Suisse et le choix des chaînes francophones est relativement limité. Sur iPad, l’application n’est pas encore au point, à la différence du site web pour PC, pleinement opérationnel.

Wilmaa, l’alternative

Sans faire de bruit, Wilmaa progresse lui aussi. Le service propose, dans sa version payante (8,80 francs pour un mois ou encore 79 francs pour 12 mois), l’enregistrement automatique de toutes les chaînes sur les 31 derniers jours. Pour le fun, Wilmaa indique quelle est la popularité des émissions que l’on regarde. Des applications pour iPhone et iPad sont disponibles. Des liens avec les réseaux sociaux sont aussi possibles, un guide des programmes est bien sûr fourni.

Reproduire
Texte - +