Texte - +
Imprimer
Reproduire
élections au conseil fédéral mercredi 22 septembre 2010

Johann Schneider-Ammann et Simonetta Sommaruga élus

Le Temps

(Keystone)

(Keystone)

L’homme d’affaires a été élu au cinquième tour et la socialiste au quatrième. Pour la première fois de son histoire, le gouvernement suisse compte une majorité de femmes, avec quatre élues sur sept, et deux Bernois. Les 113e et 114e conseillers fédéraux ont prêté serment à 12h25

12h25. Les Bernois Simonetta Sommaruga (PS) et Johann Schneider-Ammann (PLR) sont officiellement les deux nouveaux conseillers fédéraux, les 113e et 114e. Ils viennent de prêter serment.

Cinquième tour, 12h18. Pascale Bruderer annonce que Johann Schneider-Ammann, avec 144 voix, est élu. Jean-François Rime obtient 93 voix. Deux Bernois sont élus aujourd’hui au Conseil fédéral. L’entrepreneur du PLR, second élu de la journée, a commencé son discours de remerciements, en utilisant les quatre langues nationales.

Quatrième tour, 12h00. Karin Keller-Sutter est éliminée, elle qui a obtenu 74 voix alors Jean-François Rime en reçoit 76 et Johann Schneider-Ammann 84. Il semblerait que deux Bernois soient sur le point d’être élus aujourd’hui au Conseil fédéral. Avec quatre bulletins blancs et 5 nuls, la majorité absolue était fixée à 118 voix.

Troisième tour, 11h43. Pascale Bruderer annonce que Johann Schneider-Ammann obtient 78 voix, Jean-François Rime 72, Karin Keller-Sutter 66, Brigit Wyss 28. Cette dernière est éliminée. La majorité absolue était fixée à 122 voix, un bulletin ayant été déclaré nul.

Deuxième tour, 11h29. Johann Schneider-Ammann obtient 75 voix, Jean-François Rime 72, Karin Keller-Sutter 55, Brigit Wyss 40. La majorité absolue était fixée à 123 voix.

Premier tour, 11h07. Pascale Bruderer annonce que l’UDC Jean-François Rime obtient 72 voix, la Verte Brigit Wyss 57, Johann Scheider Ammann 44, Ignazio Cassis 12.

10h40. La deuxième élection de la matinée commence, celle qui désignera le successeur de Hans-Rudolf Merz au Conseil fédéral. Deux candidats officiels, Karin Keller-Sutter et Johan Schneider-Amann, sont favoris. Les bulletins de vote sont distribués.


Quatrième tour, 10h20: première élection close.
Pascale Bruderer annonce que Simonetta Sommaruga est élue avec 159 voix, alors que la majorité absolue atteignait 121 voix. Jean-François Rime en obtient 81. Pour la première fois de l’histoire, le gouvernement helvétique compte une majorité de femmes, avec quatre élues sur sept. La socialiste bernoise, 113e élue au Conseil fédéral, prononce un discours, une rose à la main.

Troisième tour, 10h04. Pascale Bruderer annonce que Simonetta Sommaruga obtient 98 voix, Jean-François Rime 77, Jacqueline Fehr, 70. La finale opposera la Bernoise Simonetta Sommaruga au Fribourgeois de l’UDC Jean-François Rime. Jacqueline Fehr est éliminée.

Deuxième tour, 9h47. Les parlementaires votent et quittent à nouveau la salle. Pascale Bruderer annonce que Simonetta Sommaruga obtient 96 voix, Jean-François Rime 78, Jacqueline Fehr, 64.

Premier tour, 9h32. Les chefs de groupe se sont succédé à la tribune. Le premier tour du scrutin a commencé, les scrutateurs ont distribué les bulletins de vote, les parlementaires ont voté et quitté la salle. Pascale Bruderer annonce que Simonetta Sommaruga est en tête, avec 86 voix. Elle devance Jean-François Rime, qui a en récolté 80 et Jacqueline Fehr, 61. 245 parlementaires sur 246 votent, l’UDC Alfred Heer, malade, étant absent. Seul une voix n’est pas valable. La majorité absolue était située à 123 suffrages.

8h00. La présidente du Conseil national Pascale Bruderer a sonné la fameuse clochette. La séance peut commencer. Certains pronostiqueurs prévoient neuf tours de scrutin. Des hommages ont été rendus aux deux conseillers fédéraux démissionnaires, Hans-Rudolf Merz (PLR) et Moritz Leuenberger (PS). Lesquels ont chacun fait un discours d’adieu avant de quitter la salle, avec les autres conseillers fédéraux: la première élection peut commencer.

Reproduire
Texte - +