Texte - +
Imprimer
Proche-Orient mercredi 19 décembre 2012

Les Palestiniens de Syrie doivent pouvoir fuir en Cisjordanie, demande Mahmoud Abbas

AFP

L’Agence de l’ONU pour l’aide aux réfugiés de Palestine (UNRWA) a estimé à 100 000 le nombre d’habitants ayant fui le camp de Yarmouk. (AFP)

L’Agence de l’ONU pour l’aide aux réfugiés de Palestine (UNRWA) a estimé à 100 000 le nombre d’habitants ayant fui le camp de Yarmouk. (AFP)

Le président palestinien Mahmoud Abbas a appelé mercredi l’ONU et la communauté internationale à laisser les réfugiés palestiniens fuyant les combats en Syrie entrer dans les territoires palestiniens

Mahmoud Abbas a «demandé au secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon et à la communauté internationale de permettre à notre peuple en Syrie d’entrer en territoire palestinien, en raison de l’exposition des camps palestiniens au conflit sanglant en Syrie», selon l’agence officielle Wafa.

Il a réitéré «la position palestinienne de non-ingérence dans les affaires intérieures des pays arabes».

Cet appel intervient après l’exode de milliers de résidents du camp de réfugiés de Yarmouk à Damas, qui compte quelque 150 000 habitants, notamment vers le Liban. Le camp en partie contrôlé par les rebelles a été bombardé ces derniers jours par l’armée syrienne qui cherche à le reprendre.

Israël, qui contrôle la totalité des frontières extérieures des territoires palestiniens, à l’exception du terminal de Rafah, entre la bande de Gaza et l’Egypte, n’a pas réagi dans l’immédiat.

L’Agence de l’ONU pour l’aide aux réfugiés de Palestine (UNRWA) a estimé à 100 000 le nombre d’habitants ayant fui le camp de Yarmouk. Une responsable l’agence à Genève, Lisa Gillian, a appelé les protagonistes à respecter la neutralité des Palestiniens et demandé aux autres pays de la région de respecter le principe de «non-refoulement» des réfugiés palestiniens.

Des négociations étaient en cours mercredi pour faire sortir les rebelles syriens du camp et le tenir à l’écart du conflit, selon une organisation de secours palestinienne.

La Syrie compte près 525 000 réfugiés palestiniens, en majorité venus du nord de la Palestine mandataire lors de la guerre israélo-arabe de 1948, rejoints par d’autres au fil des conflits, selon l’UNRWA.

Selon des militants, une partie des membres de groupes armés palestiniens combattent au côté des troupes du régime de Bachar el-Assad tandis que d’autres ont rejoint les rangs de la rébellion.

Texte - +