Frigide Barjot, porte-parole des anti-mariage gay

mardi 8 janvier 2013. La lobbyiste catholique longtemps abonnée des shows télévisés et aux solides réseaux de droite a réussi en quelques semaines, avec son pseudo déjanté et son style provocateur, à prendre la tête de la fronde contre l’ouverture du mariage et de l’adoption aux homosexuels, donnant une image modernisée du catholicisme avec sa gouaille et son blouson rose. Touche pas à mon pape!