Texte - +
Imprimer
Reproduire
Informatique mardi 13 novembre 2012

Le père de Windows 8 quitte Microsoft

Paul Ronga

Le départ de Steven Sinofsky n’est pas sans rappeler celui du directeur d’iOS 6 d’Apple au mois d’octobre. (Reuters)

Le départ de Steven Sinofsky n’est pas sans rappeler celui du directeur d’iOS 6 d’Apple au mois d’octobre. (Reuters)

Le groupe américain annonce le départ «immédiat» de Steven Sinofsky, directeur de Windows et Windows Live. Julie Larson-Green et Tami Reller, deux dirigeantes du groupe, le remplaceront

Le président de Windows et Windows Live, Steven Sinofsky, a quitté Microsoft, a annoncé lundi le groupe informatique américain. Microsoft est resté très laconique dans son communiqué pour justifier ce départ qui n’est pas sans rappeler celui de deux dirigeants d’Apple à la fin du mois d’octobre.

«Il est impératif que nous ayons […] des cycles de développement plus rapides», a indiqué Microsoft dans son communiqué publié lundi. Steve Sinofsky était un vétéran de Microsoft: entré dans l’entreprise en 1989, il dirigeait des projets depuis 1994. Son départ intervient deux semaines après la commercialisation du système d’exploitation Windows 8: le lancement s’est fait dans les temps, mais Windows 8 s’est attiré des critiques pour son interface déroutante et le manque d’applications du Windows Store.

La direction de Microsoft se féminise

Deux femmes se répartiront les fonctions de Steve Sinofsky. Julie Larson-Green, qui occupait déjà des fonctions dirigeantes dans le développement de Windows 7 et 8, prend la tête du développement de Windows. Tami Reller sera responsable de la stratégie d’affaires de Windows, tout en conservant son poste de directrice financière et marketing de Microsoft.

Reproduire
Texte - +