Texte - +
Imprimer
Reproduire
Modèles de Salon (5) mercredi 14 mars 2012

Watt else?

Volteis «V + by Starck». (DR)

Volteis «V + by Starck». (DR)

La Volteis V + by Starck au Salon de l’auto

Saint-Tropez en Mini Moke? L’île de Ré en Méhari? Mieux que ça: les bords du Léman en Volteis. La jeune marque française dévoile à Genève la «V + by Starck», une sorte de petit quadricycle minimaliste et électrique. Le designer parisien ubiquiste Philippe Starck livre sa version de la mobilité propre, en associant son nom et son coup de crayon à une voiture alimentée aux électrons. 25 000 euros tout de même, le prix d’un concept car qui sera vendu dans les magasins haut de gamme spécialisés dans le design.

Le concept? Un engin mobile, pratique, dépouillé. Et surtout écolo. Star du pavillon vert à Palexpo, la V + est mue par un moteur électrique de 4 kW (5,4 ch), pour une puissance embarquée disponible de 7,5 kW. En clair, la vitesse de pointe et l’autonomie sont, elles aussi, minimalistes: respectivement 65 km/h et 60 km en moyenne. Avec un temps de charge de 6 heures.

Pas de carrosserie, une structure en tubes d’aluminium et un habitacle ouvert aux quatre vents: on imagine plus facilement la V + aux abords des plages et sur les terrains de golf qu’ailleurs.

«Un véhicule tout simple, explique le designer dans une vidéo. Presque un jeu d’enfants. Avec quatre roues, un volant, et de l’électricité. Un véhicule pour transporter. Nous transporter et transporter nos affaires. Presque rien. Pour qu’on ait plus. Plus d’humanité. Plus de respect. Plus de choix pour montrer qu’on se soucie de notre environnement.» Watt else?

Reproduire
Texte - +