Texte - +
Imprimer
open d’australie lundi 23 janvier 2012

Nishikori frappe un grand coup

Isabelle Musy Melbourne

Le Japonais de 22 ans a créé la surprise en s’imposant face à un Tsonga qui a accumulé les doubles fautes. (AFP)

Le Japonais de 22 ans a créé la surprise en s’imposant face à un Tsonga qui a accumulé les doubles fautes. (AFP)

Le Japonais s’est qualifié pour son premier quart de finale dans un tournoi du Grand Chelem en sortant Jo-Wilfried Tsonga en cinq sets 2-6 6-2 6-1 3-6 6-3. Il ne reste plus aucun Français en lice. Richard Gasquet a lui aussi logiquement perdu face à David Ferrer

Kei Nishikori, matricule 24 à l’ATP, a créé la surprise lundi à Melbourne en faisant tomber le numéro six mondial, Jo-Wilfried Tsonga, au terme d’un duel en cinq sets 2-6 6-2 6-1 3-6 6-3. Cette jolie perf a permis au Japonais de se qualifier pour son premier quart de finale dans un tournoi du Grand Chelem. Il sera opposé à Andy Murray, vainqueur sur abandon du Kazakh Mikhail Kukushkin.

C’est en le bombardant sur son revers que Nishikori a fait plier le Français. «C’était le plan. J’ai regardé certains de ses matchs la semaine dernière. Il envoyait des bombes, essentiellement en coup droit. J’ai donc essayé de viser son revers. Mais ce fut un match difficile car même dans le cinquième set, il jouait encore bien. J’avais du mal à retourner son service et j’ai commencé à devenir nerveux.»

A 22 ans, le jeune Nippon, finaliste au dernier tournoi de Bâle, commence à se faire un nom en dehors de son pays où il fait déjà figure de vraie star. «J’essaie d’apporter de bonnes nouvelles au Japon en jouant bien. Si ça peut aider mon pays, ça me rend vraiment heureux.» Nishikori est le premier joueur japonais à se qualifier pour les quarts de finale de l’Open d’Australie depuis 1932. «C’est mon premier quart de finale en Grand Chelem. Mon meilleur résultat dans un tournoi majeur était un 16e de finale à l’US open en 2008. Cela commence à remonter. J’ai bien joué en fin d’année. Je sens que je franchis un pas.»

Avec la défaite de Tsonga, il ne reste plus un seul Français en lice dans le tournoi. Richard Gasquet a s’est aussi incliné face à David Ferrer, numéro 5 mondial.

On connaîtra le dernier quart de finalistes du tableau masculin à l’issue de la rencontre, lundi soir à Melbourne, entre Novak Djokovic et Lleyton Hewitt.

Texte - +