Texte - +
Imprimer
Reproduire
FORUM mercredi 11 avril 2012

Pierre Maudet convie quinze maires à Genève

Des édiles de 14 pays débattront des «meilleures pratiques» avec des académiciens

Le maire de Kaboul, capitale d’un pays en guerre depuis une trentaine d’années, et son homologue de la pacifique Chambéry sont appelés à se découvrir des soucis communs. Tel sera l’enjeu d’un forum qui réunira, jeudi et vendredi prochains à Genève, 15 édiles venus de 14 pays sur quatre continents. Hôte de cette rencontre, le maire de Genève, Pierre Maudet, a présenté lundi le programme de ce forum privé, organisé en partenariat avec l’Institut de hautes études internationales et du développement (IHEID). «La ville est l’avenir de l’homme, souligne Philippe Burrin, directeur de l’institut. Nous entrons dans une ère où une majorité d’humains y habiteront. Et c’est dans les villes qu’on peut le mieux examiner le glocal, la rencontre du global et du local.»

Plusieurs enseignants de l’institut, des délégués des organisations internationales et des représentants du secteur privé participeront à la rencontre. Ce forum privé comportera une partie publique, jeudi soir.

Maire jusqu’à la fin du mois de mai prochain, Pierre Maudet souligne l’opportunité de perpétuer le rayonnement international dont Genève bénéficie et dont il se déclare «impressionné». «Souvent, des acteurs locaux se sont ensuite retrouvés à des fonctions bien plus importantes dans leur pays», détaille le maire, qui est aussi candidat à l’élection partielle au Conseil d’Etat du 17 juin prochain. Même s’il admet que Kaboul a «cinq millions d’habitants et des problématiques différentes de ce que nous avons ici», le magistrat souligne que toutes les villes du monde doivent gérer les mêmes enjeux, comme par exemple le partage de l’espace.

Les maires participants sont invités par la Ville de Genève et ses partenaires. Le budget de la manifestation est évalué à quelque 150 000 francs.

Reproduire
Texte - +