Texte - +
Imprimer
Vendée Globe vendredi 16 novembre 2012

Sam Davies abandonne la course

AFP

(AFP)

(AFP)

La seule femme engagée dans le Vendée Globe a officiellement abandonné ce vendredi matin la course autour du monde en solitaire et sans escale. La Britannique était 13e avant de démâter jeudi soir

Il s’agit du 4e abandon de l’épreuve, partie samedi des Sables-d’Olonne, après ceux des Français Marc Guillemot (Safran), Kito de Pavant (Groupe Bel) et de Louis Burton (Bureau Vallée), officialisé quelques minutes avant celui de Davies vendredi.

Samantha «Sam» Davies a confirmé son abandon au cours d’une liaison téléphonique avec la direction de course. «J’ai le moral très bas mais je vais bien», a-t-elle ajouté.

Le voilier de la Britannique, Savéol, a perdu son mât à environ 130 milles (200 km) dans le nord-ouest de Madère. Sam Davies a prévenu la direction de course à 19h45 heure française (18h45 GMT) pour lui signaler l’avarie, ajoutant qu’elle n’était pas blessée et ne demandait pas assistance.

Sam Davies, 38 ans, née à Portsmouth (sud de l’Angleterre) et ingénieure diplômée de Cambridge, installée en France, avait participé à la précédente édition du Vendée Globe, en 2008-2009, finissant quatrième.

Enthousiaste, toujours souriante, photogénique et pleine de vie, elle était devenue la coqueluche de la course et du grand public, réalisant en outre une très belle performance sportive.

Vingt monocoques de 60 pieds (18,28 m) avaient pris le départ de la course autour du monde en solitaire et sans escale le 10 novembre aux Sables-d’Olonne (Vendée).

Texte - +