Hans Steiner, la Suisse heureuse

mardi 8 février 2011. Figure majeure du photojournalisme helvète, Hans Steiner a été le témoin privilégié, entre les années 1930 et 1950, du passage d’une Suisse relativement pauvre et austère à une société de consommation tournée vers les loisirs. Après sa mort, en 1962, le photographe bernois était tombé dans l’oubli. «Chronique de la vie moderne» est à voir au Musée de l’Elysée à partir de ce 9 février
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ