Texte - +
Imprimer
Reproduire
le temps du jardinage vendredi 30 mars 2012

Culte de bouteilles

Ex-déchet, la bouteille de bière est devenue une matière première inspirante et décomplexée

Ex-déchet, la bouteille de bière est devenue une matière première inspirante et décomplexée. Verte, recyclable, durable, disponible, bon marché, elle a été transfigurée par des éco-designers en tasse à espresso, mutée en carafe, taillée en photophore. En construction, elle peut remplacer tuiles et briques. Un temple bouddhiste, le Wat Pa Maha Chedi Kaew en Thaïlande, a même été entièrement construit en «binches». Et au jardin? Au salon Giardina à Zurich, une entreprise saint-galloise faisait cette année la promotion du parterre en culs de bouteilles, posé sans complexe entre le jacuzzi mille jets et la pergola de luxe. La mise en œuvre, assez simple, est à la portée du bricoleur habile et de toute entreprise d’aménagements extérieurs: fichées tête en bas puis jointoyées au mortier, les ex-bières constituent un sol d’une résistance à toute épreuve, idéal dans une zone de passage, en bordure d’un chemin ou sur une terrasse. Intempéries, gel, chocs, rien ne l’amoche. La maison Abderhalden, qui en a posé 40 m2 en extérieur, affirme que même les chaussures de ski n’y font rien. Et si, malgré tout, une bouteille se déglingue, on la change très facilement. Les contraintes? Collectionner les bouteilles sans mélanger ni les verres, ni les marques, ni les formats, sinon ça ne marche pas.

www.abderhalden.ch
Prix de la pose au m2: environ 100 francs

Reproduire
Texte - +