Texte - +
Imprimer
Reproduire
Banque mardi 01 mai 2012

La masse sous gestion de Bordier atteint 10 milliards

Les effectifs de la banque en hausse

Bordier a vu sa masse sous gestion légèrement progresser en 2011. Elle atteint 9,8 milliards de francs à fin décembre, contre près de 9,15 milliards un an plus tôt. La banque genevoise a précisé au Temps que les fonds gérés s’élevaient à 10 milliards de francs en avril.

L’établissement ne communique cependant pas les montants d’afflux nets de fonds. Ils sont «largement positifs mais nous ne souhaitons pas donner de chiffres précis afin d’éviter toute course au net new money», explique la banque. «Nous voyons, en effet, notre croissance sur la durée et non pas de trimestre en trimestre», ajoute-t-elle. La banque ne donne pas non plus d’indications sur l’origine géographique des nouveaux capitaux arrivés l’an dernier.

Afflux «plus modeste»
en 2012

Bordier a également augmenté ses effectifs. Le groupe compte 205 employés dans le monde, soit plus de 10 nouveaux collaborateurs que l’année précédente.

Pour 2012, la banque prévoit une année stable par rapport à l’exercice précédent. Elle compte sur un afflux de nouveaux clients, qui sera toutefois «peut-être un peu plus modeste qu’en 2011».

«La situation d’instabilité économique au niveau européen et mondial va nous permettre d’acquérir de nouveaux clients», explique la banque, qui rappelle que l’année 2012 sera influencée par la stratégie de mise en conformité fiscale. Du côté des marchés, après un début d’année positif, les experts s’attendent à une certaine «nervosité» sur l’ensemble de l’année.

Hausse chez Pictet
et Lombard Odier

Les quatre plus grandes banques privées genevoises ont publié l’évolution de leur masse sous gestion en 2011. Lombard Odier a vu la sienne augmenter de 1,4%, le montant atteignant 142 milliards de francs à fin décembre. Les afflux nets de fonds se sont montés à 7,2 milliards. Pictet a enregistré 15,4 milliards d’entrées de nouveaux fonds. En légère hausse de 1,6%, la masse sous gestion s’est établie à 246,9 milliards. Enfin, la banque Mirabaud a vu ses fonds sous gestion reculer de 4% à 24 milliards. Elle ne donne pas d’informations sur les afflux de fonds. A l’exception de Pictet, qui a vu le nombre de ses collaborateurs augmenter, les autres banques affichent des effectifs «stables» l’an dernier.

Reproduire
Texte - +