Texte - +
Imprimer
fraude fiscale mardi 12 mai 2009

Olenicoff persiste dans sa plainte contre UBS

ATS

L’homme d’affaires américano-russe Igor Olenicoff refuse de retirer sa plainte contre UBS. Il s’est présenté lundi devant le tribunal de Santa Ana en Californie comme une victime du système de fraude fiscale mis en place par la grande banque suisse.

Les avocats d’Igor Olenicoff ont donné au tribunal californien leur réponse à une requête d’UBS demandant de classer la plainte, a indiqué William King, défenseur de M. Olenicoff, sans autre précision.

Les avocats d’UBS avaient argué dans leur requête déposée le 20 avril que la plainte était nulle et non avenue, et qu’elle devait être rejetée. Les reproches d’Igor Olenicoff ne pouvaient tenir, dans le sens où il était parfaitement conscient de frauder le fisc américain, selon les hommes de loi.

Igor Olenicoff a déposé une plainte contre UBS en septembre 2008. Il réclame jusqu’à 500 millions de dollars de dommages et intérêts à la grande banque. Tombé dans les filets du fisc, le promoteur californien avait auparavant plaidé coupable de fraude fiscale et accepté de payer une lourde amende.

Le juge Andrew Guilford doit trancher le 8 juin prochain sur la validité ou non de la démarche d’UBS demandant le rejet de la plainte.

Texte - +