Texte - +
Imprimer
Reproduire
télécoms samedi 28 avril 2012

Le chinois Huawei opérera les réseaux de Sunrise

300 employés seront transférés

Dès le 1er septembre, c’est une entreprise chinoise qui gérera les réseaux fixe et mobile de Sunrise. Vendredi, l’opérateur télécoms a annoncé qu’il avait choisi la firme Huawei pour s’occuper de l’ensemble de son infrastructure à compter du 1er septembre 2012, et ce pour une durée de cinq ans. Pour Huawei, qui comptait déjà Swisscom comme client majeur en Suisse, il s’agit d’un contrat qui lui donnera davantage encore de visibilité.

Cet accord met fin à une longue période d’incertitude pour Sunrise, qui avait dénoncé le 31 août 2011 un contrat de sous-traitance avec Alcatel-Lucent, trois ans après l’avoir signé. Pourquoi confier désormais son réseau à une firme chinoise? «Huawei est un partenaire fiable, qui couvre l’ensemble de nos besoins, répond Oliver Steil, directeur de Sunrise, contacté par Le Temps. Hors de Suisse, cette société a déjà décroché des contrats avec Telefonica et Vodafone et ses prestations sont de qualité.» Sunrise demeurera maître de ses réseaux, «sur lesquels nous voulons investir 1 milliard de francs en cinq ans, un ­projet d’envergure pour nous», poursuit Oliver Steil.

Huawei s’occupera de la gestion et du développement des réseaux, que ce soit sur le cuivre, le réseau mobile ou encore la fibre optique. «Sur fibre, nous avons des accords à Zurich, Saint-Gall et Bâle et Huawei sera notre partenaire, en attendant d’ajouter d’autres villes à cette liste», affirme le directeur de Sunrise.

Si aucun montant n’est mis en avant par les deux sociétés, Tony Cheng, directeur de Huawei Suisse, assure que le contrat n’a pas été remporté grâce à des prix nettement plus bas: «Nous voulons nous différencier via la qualité de nos produits et de nos services, pas via nos tarifs», a-t-il assuré. Et pour Huawei, le contrat est d’importance: «Il s’agit d’un projet de grande envergure au niveau européen», assure Felix Kamer, directeur des ventes de Huawei en Suisse. Jusqu’à présent, le plus grand contrat de la firme chinoise était la fourniture à Swisscom d’une partie de son infrastructure pour son réseau fixe – mais il ne s’agit, là, pas de services.

Garantie d’emploi d’un an

Côté emploi, des transferts auront lieu. Ainsi, 30 à 40 employés de Sunrise rejoindront Huawei, 200 employés d’Alcatel-Lucent feront de même alors qu’une cinquantaine de collaborateurs d’Alcatel-Lucent retourneront chez Sunrise. Un salaire et des conditions équivalentes sont fournis, ainsi qu’une garantie d’emploi d’un an.

Reproduire
Texte - +