Texte - +
Imprimer
Reproduire
Biographie lundi 09 avril 2012

Une carrière en survol

Stéphane Bonvin

Naissance. 12 janvier 1968. A Neerpelt, en Belgique, près de la frontière allemande de Raf Simons.

Formation. Etudes de designer de meubles et d’objets. Bifurque vers la mode et entre à l’Académie de mode d’Anvers, l’une des plus prestigieuses écoles actuelles. Ses professeurs lui conseillent de ne pas terminer son cursus et de se lancer. Travaille dans le sillage de Walter Van Beirendonck, Martin Margiela et Jean-Paul Gaultier.

Premières collections. Début des années 1990, lance sa marque réservée aux vêtements masculins.

1994. Prix Swisstextiles. Soit 100 000 euros décernés par l’Association faîtière du textile suisse qui le sauvent du dépôt de bilan.

1995. Nommé à la tête de la marque Jil Sander qui appartient à l’époque à Prada. Dessine ses premières collections féminines.

2010. Entame, chez Jil Sander, un cycle de collections revisitant, peu ou prou, les riches heures de la Haute Couture.

28 février 2012. Congédié, au sommet de sa reconnaissance de la marque Jil Sander qui le remplace par la fondatrice de la maison éponyme, l’Allemande Jill Sander. Surprise générale. Adieux émus.

9 avril 2012. Nommé responsable des collections féminines de la maison Christian Dior, prêt-à-porter, accessoires, haute couture.

Reproduire
Texte - +