Texte - +
Imprimer
Reproduire

PRO VELO veut faire inscrire la promotion du vélo dans la loi

La promotion du vélo doit être inscrite dans la législation suisse. Réunis samedi, les délégués de PRO VELO ont adopté le principe d’une initiative populaire en ce sens, qui devrait être lancée au printemps 2014.

Ils ont donné leur feu vert au comité de PRO VELO Suisse afin qu’il poursuive les travaux relatifs à «l’initiative vélo», écrit l’association faîtière de défense des intérêts des cyclistes. La promotion des deux roues est dans l’intérêt des cyclistes, mais aussi de la société dans son ensemble, puisque la bicyclette favorise l’utilisation de ressources limitées, souligne le communiqué.

Selon PRO VELO, la Confédération doit coordonner et soutenir des mesures encourageant la conduite cycliste, en particulier via l’aménagement des infrastructures. Pour ce faire, elle a besoin d’une base constitutionnelle qui l’y autorise, comme celle concernant les chemins et les sentiers pédestres. (ATS)

Reproduire
Texte - +
Le week-end en continu
 
  1. 17:24

    23 raids contre le groupe Etat islamique par les Etats-Unis et leurs alliés

    La coalition internationale emmenée par les Etats-Unis a conduit pas moins de 22 raids aériens vendredi et samedi contre l’organisation Etat islamique (EI) en Irak, ainsi qu’un raid en Syrie, a annoncé l’armée américaine samedi. Onze des bombardements ont visé des unités, bâtiments, positions et véhicules du groupe EI près du barrage stratégique de Mossoul, a indiqué le commandement militaire américain pour le Proche-Orient et l’Asie centrale (Centcom) dans un communiqué. Situé sur le Tigre au nord de l’Irak, le barrage est stratégique. C’est le plus grand du pays, et en cas de destruction il pourrait déclencher de gigantesques inondations à ...

  2. 15:42

    L’Iran n’acceptera aucun «retour en arrière» dans son programme nucléaire

    L’Iran n’acceptera aucun «retour en arrière» dans son programme nucléaire, en particulier l’enrichissement d’uranium, a déclaré samedi Abbas Araghchi, l’un des principaux négociateurs iraniens, selon l’agence officielle Irna. Il répondait aux déclarations de la principale négociatrice américaine Wendy Sherman, qui a appelé jeudi Téhéran à «faire le bon choix» pour parvenir à un accord. Les puissances occidentales cherchent à obtenir un accord garantissant que le programme nucléaire iranien poursuit des objectifs exclusivement civils, en échange d’une levée des sanctions internationales qui pèsent sur la République islamique. Les négociations...

  3. 14:30

    Iran: les responsables d’attaques à l’acide seront punis

    Les responsables des attaques à l’acide des dernières semaines à Ispahan, dans le centre de l’Iran, seront «sévèrement punis» même si leurs victimes les pardonnent, a déclaré samedi le procureur général du pays Ebrahim Raïssi. Ces dernières semaines, quatre femmes ont été aspergées d’acide sur le visage et le corps, à chaque fois par des agresseurs circulant à moto dans cette ville touristique située à 450 km au sud de Téhéran. «Ces crimes sont impardonnables. Même si les victimes accordent leur pardon, en aucune façon ne nous ne renoncerons au droit de l’Etat contre ceux qui ont provoqué la peur dans la population. Ils seront sévèrement puni...

  4. 14:25

    L'épidémie d'Ebola dépasse les 10.000 cas

    La fièvre hémorragique Ebola a dépassé la barre des 10.000 cas, avec 4.922 morts, selon le dernier bilan publié samedi par l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Un précédent bilan arrêté au 19 octobre faisait état de 4.877 morts sur 9.936 cas enregistrés dans sept pays. L'OMS divise en deux groupes les pays touchés, distinguant les pays les plus gravement atteints (Guinée, Liberia, Sierra Leone) et ceux ayant dénombré un ou quelques cas (Mali, Nigeria, Sénégal, Espagne et États-Unis). Parmi ces derniers, le Nigeria et le Sénégal ne sont plus considérés comme affectés par l'épidémie. (AFP)

  5. 14:46

    Un maire italien veut introduire la ségrégation dans les bus pour les Roms

    Le maire d’une petite ville du Piémont, dans le nord de l’Italie, a proposé des bus spéciaux pour les Roms de sa commune, une initiative qui a soulevé de vives critiques samedi de ses opposants qui y ont vu la ségrégation raciale autrefois en vigueur en Afrique du Sud. Claudio Gambino, maire du Parti démocrate (PD - centre gauche) de Borgaro Torinese, a annoncé cette semaine vouloir des bus séparés pour les Roms parce que les quelque 600 Roms qui vivent dans un campement dans la banlieue de sa ville «nous dérangent depuis plus de 20 ans». Le conseiller municipal Luigi Spinelli, du Parti Gauche, écologie et liberté (SEL) a soutenu cette initia...