Texte - +
Imprimer
Reproduire
expulsions forcées jeudi 14 juillet 2011

Des vols fréquents et coûteux

En 2011, la Confédération a déjà affrété 17 vols spéciaux pour 79 personnes, dont 7 ont été organisés avec d’autres pays européens

Un vol spécial coûte entre 20 000 francs pour une destinations proche et jusqu’à 180 000 francs pour les longs vols, avec escale, vers certains pays africains par exemple. Dans sa réponse à une interpellation d’Antonio Hodgers (Verts/GE), le Conseil fédéral précise qu’en 2009, 360 personnes ont été rapatriées par vol spécial, pour environ 3 millions de francs au total. Il ajoute que ces dernières années, le coût moyen s’est élevé à 9470 francs par personne expulsée de force.

Selon les derniers chiffres de l’Office fédéral des migrations, ce sont entre 30 et 50 vols spéciaux qui sont organisés chaque année, expulsant au total de 200 à 390 personnes environ. En 2011, la Confédération a déjà affrété 17 vols spéciaux pour 79 personnes, dont 7 ont été organisés avec d’autres pays européens. Le dernier vol spécial remonte au 7 juillet: 19 personnes ont été rapatriées de force vers le Nigeria. Après cinq vols groupés transportant des Nigérians, il s’agissait du premier avion 100% suisse vers le Nigeria depuis la mort d’un ressortissant du pays sur le tarmac de l’aéroport de Kloten en mars 2010. Le soir même, «10 vor 10», de la télévision alémanique, a diffusé des images cachées de l’embarquement. Où l’on voit clairement un policier frapper, avec sa matraque, un réquérant qui se débat (LT du 09.07.2001). De quoi réalimenter la polémique.

Reproduire
Texte - +