Arts

A Vevey, le Musée Jenisch reçoit un legs exceptionnel

L’institution a reçu 151 dessins, notamment de Rodin et Bonnard, ainsi que plus de 100 dessins de Ferdinand Hodler et 2700 dessins et estampes japonais et chinois

Le Musée Jenisch à Vevey (VD) débute l’année en beauté. Après plus de 600 dessins de Ferdinand Hodler reçus en 2014, il a accueilli en septembre dernier un legs anonyme d’exception. Une exposition est prévue cet automne.

L’ensemble comprend 18 peintures, 151 dessins qui s’échelonnent du XVIe siècle italien au XXe siècle, plus de 100 dessins de Ferdinand Hodler, quelque 170 estampes occidentales. S’y ajoutent plus de 2700 dessins et estampes japonais et chinois, a annoncé le Musée lundi.

Rodin, Bonnard, Millet ou encore Giovanni Giacometti

Parmi les trésors allant de la période impressionniste aux années 30, des dessins de Rodin, Bonnard, Millet ou encore Giovanni Giacometti. Y figurent également un portrait peint signé Félix Vallotton, plusieurs esquisses de Théophile Alexandre Steinlen, une huile sur toile et un dessin d’Eugène Carrière, un dessin attribué à Fragonard, de très belles pages de l’Ecole italienne des époques renaissantes et baroques.

Cette collection s’accompagne encore d’une centaine de dessins de Hodler, ainsi que de la palette de l’artiste. Ce généreux legs reste dans l’anonymat, selon les vœux du défunt, un Suisse récemment disparu.

Cette donation un peu magique entre en résonance avec nos collections existantes et vient les compléter, a expliqué Julie Enckell Julliard, directrice du Musée. Elle n’a jamais été étudiée ni montrée. Vu son ampleur, il y aura donc un grand travail de vérification à faire.

Une exposition fixée à l’automne 2016, intitulée «Rien que pour vos yeux» révélera les plus belles pièces de ce nouvel arrivage. Il s’agira d’une petite sélection axée sur les dessins occidentaux dont elle montrera la variété, relève la directrice.

Le Musée Jenisch se réjouit de cet apport de premier ordre qui confirme sa vocation de musée des œuvres sur papier. A ce jour, il conserve quelque 9500 dessins et 35 000 estampes.

Au total, 4500 dessins et estampes reçus en 14 mois

Le donateur anonyme a été séduit par le travail réalisé l’année dernière par le musée pour mettre en lumière la collection Schindler et a souhaité soutenir l’institution de manière significative, indique l’institution. Le Musée avait mis sur pied une exposition et une publication en été 2015 suite à la donation récente de plus de 600 dessins de Ferdinand Hodler par Rudolf Schindler.

Au total, entre février 2014 et septembre 2015, les collections du musée ont donc accueilli plus de 4500 dessins et estampes. Aux dessins de Hodler et au récent legs anonyme s’ajoutent, pour l’art contemporain, les carnets de Jean Otth, une soixantaine de dessins de Fred Deux et le fonds Stéphan Landry composée de plus de 1300 dessins.

Lire aussi: à propos de l'exposition Hodler de 2015, Les dessins de Hodler, une révélation

Publicité