Scènes

À Lausanne, les charmes du Programme Commun

En mars, trois lieux mettent en réseau leurs seize spectacles sur dix jours. Cette manifestation témoigne d’une exceptionnelle capacité de collaboration

On ne mesure pas l’importance de ce festival. Le Programme Commun qui réunit du 10 au 20 mars seize spectacles de Vidy, de l’Arsenic et de Sévelin 36 est plus qu’une simple mise en réseau des programmations respectives. Ce qui, en soi, fait déjà de Lausanne une exception culturelle à nulle autre pareille –Genève regarde évidemment en soupirant cette illustration de bonne collaboration… Mais au-delà de cette circulation facilitée par des tarifs préférentiels et des horaires adaptés entre les trois lieux, Programme Commun, c’est, aussi, pour la deuxième année consécutive, l’occasion d’inviter près de 150 programmateurs étrangers à découvrir un maximum de créateurs romands en un minimum de temps.

Une affiche alléchante

Jeudi matin, à l’Arsenic,  les trois théâtres partenaires de ce festival ainsi que la Manufacture, Haute école de théâtre de Suisse romande, ont présenté les artistes présents lors de ce rendez-vous. Et l’affiche est de fait gourmande. Dans son théâtre au bord de l’eau, Vincent Baudriller annonce La Mouette,  création mondiale de Thomas Ostermeier qui, mardi soir, a enchanté le public avec une master class de grande … classe (lire ci-dessous).  Toujours à Vidy, Marielle Pinsard, Séverine Chavrier, Phil Hayes et bien sûr Milo Rau avec sa dernière création sur la compassion ont de quoi susciter la curiosité. Pareil appétit pour les travaux de Fabrice Gorgerat, Christian Geffroy Schlittler,  des Belges Miet Warlopp et Kristien de Proost qui seront conçus ou accueillis à l’Arsenic dirigé par Sandrine Kuster. Tandis que Philippe Saire, directeur de Sévelin 36,  présentera dans ses murs la Création 2016 du chorégraphe suisse installé à Bruxelles, Thomas Hauert. Les 56 dates figurent sur un site spécialement dédié à la manifestation.

Le financement de Programme Commun est assuré par les quatre structures organisatrices avec un soutien de la Ville de Lausanne, de Lausanne Tourisme et de l’entreprise Pomp it Up. La venue de professionnels étrangers est, quant à elle, financée par ProHelvetia.

Publicité