Football

Doyen Sports ne veut pas racheter l’OM

Des spéculations prêtaient à la société d’investissement un intérêt à devenir propriétaire du club phocéen. Il n’en est rien, répond son porte-parole

Doyen Sports n’est «pour le moment pas intéressé» à racheter l’Olympique de Marseille, a indiqué au Temps son porte-parole, mardi. Il répondait ainsi aux spéculations sur l’intérêt de la société d’investissement active dans la gestion des droits d’image et dans le financement des clubs à devenir actionnaire majoritaire de l’OM, que sa propriétaire, Margarita Louis-Dreyfus, serait prête à vendre.

Dans L’Equipe de mardi, une source proche du club estimait que Doyen pourrait se porter acquéreur si «ses activités sur les transferts sont interdites» par la FIFA. Au contraire, répond le porte-parole de la société: si Doyen se mettait à diversifier ses investissements en rachetant tout ou partie d’un club, cela «reviendrait à brouiller notre message selon lequel nos activités actuelles sont légales et en ligne avec le droit communautaire».

Aux côtés des ligues espagnole et portugaise, Doyen Sports conteste devant la justice européenne l’interdiction de la tierce propriété des joueurs (TPO) édictée par la FIFA l’été dernier.

Publicité