Point final samedi 16 août 2014

Romain Gary, l’ultime révérence de l’enchanteur

Romain Gary, de son vrai nom Roman Kacew. Il naît à Moscou le 8 mai 1914, grandit à Vilnius puis rejoint, enfant encore, Nice avec sa mère adorée Nina. (Chloé Caillou)

Romain Gary, de son vrai nom Roman Kacew. 
Il naît à Moscou le 8 mai 1914, grandit à Vilnius puis rejoint, enfant encore, Nice avec sa mère adorée Nina. (Chloé Caillou)

Toute sa vie, l’auteur de «La Promesse de l’aube» et des «Racines du ciel» a joué avec l’idée du suicide. Le 2 décembre 1980, dans son appartement de la rue du Bac à Paris, il passe à l’acte. Sous le nom de Gary et sous le masque d’Emile Ajar, il n’a pourtant jamais été aussi inspiré et prolifique

perles noires (6) samedi 16 août 2014

A Libreville, un crime peut-être politique

Avec «African Tabloid», Janis Otsiemi fait un clin d’œil direct à James Ellroy. (Gilles Lepore)

Le dernier polar en date de Janis Otsiemi commence par la découverte du corps d’un journaliste près du palais présidentiel gabonais. A un an des élections… Valeur montante du polar africain francophone, l’écrivain propose des romans aussi plaisants que justes dans leur tonalité

Classiques de l’été (6) samedi 16 août 2014

Cet été, je lis «A la recherche du temps perdu»

Le boulevard Saint-Germain et la rue du Bac, vers 1900. Le faubourg Saint-Germain est l’un des hauts lieux d’«A la recherche du temps perdu». (Keystone)

La grande œuvre de Marcel Proust, qu’il appelait sa «cathédrale», est aussi célèbre qu’intimidante au premier abord. Professeur de littérature, Marc Escola nous invite à y pénétrer sans crainte

en exergue samedi 16 août 2014

Patrick Leigh Fermor, à travers l’Europe

Juste avant le début de la Seconde guerre mondiale, l’écrivain anglais a gagné Constantinople à pied. Son récit est un chef-d’œuvre de la littérature de voyage

Etats-Unis samedi 16 août 2014

L’utopie réalisée d’un libraire du Mississippi

Richard Howorth et son épouse Lisa tiennent à Oxford une des librairies indépendantes les plus influentes des Etats-Unis. Ils en ont fait un havre pour les auteurs les plus marquants. Tête-à-tête à l’ombre de William Faulkner

histoire samedi 16 août 2014

Aux mains des pirates barbaresques

L’historienne américaine Gillian Weiss observe comment l’identité française s’est construite en partie par opposition aux Etats barbaresques, les pays du Maghreb actuel, et à leurs pirates qui capturaient les marins européens pour en faire des esclaves

A poils et à plumes (6)

Flush, le cocker orange

Flush était le nom du cocker de la poétesse victorienne Elizabeth Barrett. Un lien très fort s’était noué entre la femme de lettres et son animal de compagnie. A travers la biographie du fidèle épagneul, Virginia Woolf réhabilite la logique du cœur, et le rôle des petits. Et si les chiens et les bêtes en général étaient sensibles à l’art?

Le poche de la semaine samedi 16 août 2014

Les histoires de bêtes de Geneviève Brisac

«Moi, j’attends de voir passer un pingouin» est un livre à lire le temps d’une pause sur un banc, dans un parc ou à la cuisine, tandis que la pluie bat contre les fenêtres

Histoires samedi 16 août 2014

Cet obscur jaillissement du désir

En compagnie des peintres et des poètes, Guy Walter convoque les couleurs, les formes, les mots et le souffle qui expriment la bascule de l’enfance vers l’âge adulte. Il parle au lecteur d’une voix qui rend très proche le passé le plus lointain

en exergue samedi 16 août 2014

Patrick Leigh Fermor, à travers l’Europe

(AP)

(AP)

Juste avant le début de la Seconde guerre mondiale, l’écrivain anglais a gagné Constantinople à pied. Son récit est un chef-d’œuvre de la littérature de voyage

Point final samedi 16 août 2014

Romain Gary, l’ultime révérence de l’enchanteur

Romain Gary, de son vrai nom Roman Kacew. 
Il naît à Moscou le 8 mai 1914, grandit à Vilnius puis rejoint, enfant encore, Nice avec sa mère adorée Nina. (Chloé Caillou)

Toute sa vie, l’auteur de «La Promesse de l’aube» et des «Racines du ciel» a joué avec l’idée du suicide. Le 2 décembre 1980, dans son appartement de la rue du Bac à Paris, il passe à l’acte. Sous le nom de Gary et sous le masque d’Emile Ajar, il n’a pourtant jamais été aussi inspiré et prolifique

A poils et à plumes (6)

Flush, le cocker orange

Flush a réellement existé. Membre de l’éminente famille des épagneuls, il a consenti à beaucoup de sacrifices pour devenir le compagnon de Miss Barrett. (123RF)

Flush était le nom du cocker de la poétesse victorienne Elizabeth Barrett. Un lien très fort s’était noué entre la femme de lettres et son animal de compagnie. A travers la biographie du fidèle épagneul, Virginia Woolf réhabilite la logique du cœur, et le rôle des petits. Et si les chiens et les bêtes en général étaient sensibles à l’art?

Classiques de l’été (6) samedi 16 août 2014

Cet été, je lis «A la recherche du temps perdu»

Le boulevard Saint-Germain et la rue du Bac, vers 1900. Le faubourg Saint-Germain est l’un des hauts lieux d’«A la recherche du temps perdu». (Keystone)

La grande œuvre de Marcel Proust, qu’il appelait sa «cathédrale», est aussi célèbre qu’intimidante au premier abord. Professeur de littérature, Marc Escola nous invite à y pénétrer sans crainte

récits samedi 16 août 2014

Les improvisations de Richard Brautigan

Moustaches tombantes, chemises à fleurs, jambes arquées de cow-boy, chapeau de hippie vissé sur le crâne, Richard Brautigan est l’une des légendes les plus tapageuses des lettres américaines

Le poche de la semaine samedi 16 août 2014

Les histoires de bêtes de Geneviève Brisac

«Moi, j’attends de voir passer un pingouin» est un livre à lire le temps d’une pause sur un banc, dans un parc ou à la cuisine, tandis que la pluie bat contre les fenêtres

Histoires samedi 16 août 2014

Cet obscur jaillissement du désir

En compagnie des peintres et des poètes, Guy Walter convoque les couleurs, les formes, les mots et le souffle qui expriment la bascule de l’enfance vers l’âge adulte. Il parle au lecteur d’une voix qui rend très proche le passé le plus lointain

histoire samedi 16 août 2014

Aux mains des pirates barbaresques

L’historienne américaine Gillian Weiss observe comment l’identité française s’est construite en partie par opposition aux Etats barbaresques, les pays du Maghreb actuel, et à leurs pirates qui capturaient les marins européens pour en faire des esclaves

livres jeudi 14 août 2014

Rentrée littéraire: les paris des libraires

A livre ouvert. 
La rentrée a ses pontes (Amélie Nothomb, Emmanuel Carrère, David Foenkinos, etc.) et ses novices.(David Prêtre/Strates)

Que lire? Difficile de faire son choix parmi les 607 concurrents qui prendront place sur les rayons. De Genève à Sion, du thriller au roman historique, dix libraires romands livrent leurs choix et leurs espoirs

disparition mardi 12 août 2014

La mort d’un guide au chemin des délices

Pierre Ryckmans, 
infatigable décrypteur de la peinture et de la calligraphie, découvreur des lettres classiques chinoises. (Actionpresse)

Pierre Ryckmans, alias Simon Leys, s’est éteint. Pourfendeur du maoïsme, traducteur de Confucius, l’éminent sinologue restera comme une lumière pour la connaissance culturelle de la Chine

Point final (5) samedi 09 août 2014

Décembre 1926, l’ellipse d’Agatha Christie

Agatha Christie n’a jamais voulu s’exprimer sur sa disparition. (Chloé Caillou)

Cette année-là, Agatha Christie, 36 ans, publie son premier grand roman, «Le Meurtre de Roger Ackroyd». Mais elle perd aussi sa mère chérie, puis son mari lui confirme son infidélité. L’une des pires années de sa vie, dira-t-elle. Le 3 décembre, elle disparaît. Pendant 12 jours, le pays entier la cherche. Elle reviendra, sans commenter ces jours d’absence. L’intarissable romancière ne s’expliquera jamais sur cet épisode

hommes et femmes de la montagne (2) mardi 12 août 2014

Et au sommet trône un livre rouge

Marie-Christine Guérin a décidé de continuer l’aventure des Editions Guérin après le décès de son mari, Michel: 
«Cette petite maison portait une vi
e.» (Mark Henley)

Michel Guérin avait deux passions: les mots et la montagne. En artisan du livre, il a fondé la maison d’édition francophone qui publie les plus beaux récits de montagne. Après son décès subit et inattendu, sa femme, Marie-Christine, a poursuivi l’aventure. Récemment nanti de moyens par un investisseur ambitieux, l’éditeur chamoniard est porté par des vents doux. Histoire d’un succès d’édition qui ne se dément pas

Perles noires (5 sur 6) samedi 09 août 2014

A Giverny, les nénuphars n’ont pas tout dit

Que faisait Monet durant ses nombreux voyages à l’étranger? Peindre uniquement? (Gilles Lepore)

Et si derrière la figure du patriarche régnant sur sa famille et sur son étang, le peintre Monet dissimulait une existence plus trouble? A la suite du meurtre d’une Américaine dans un solarium à Paris, voilà Pénélope, conservatrice au Mobilier national, et Wandrille, son fiancé journaliste, sur une piste qui n’a rien de champêtre

à poils et à plumes (5 sur 6) samedi 09 août 2014

L’orang-outan calomnié par Edgar Allan Poe

Les orangs-outans sont dotés d’intellect et même de culture. (123RF)

Un grand singe fauve, coupable idéal? En 1841, l’écrivain américain lance la vogue du genre policier avec la nouvelle «Double assassinat dans la rue Morgue». Face à Auguste Dupin, prototype du détective narcissique et cabotin, le rôle du criminel échoit à un primate du genre Pongo. Rectifions la bévue et réhabilitons l’animal

Classiques de l’été (5 sur 7) samedi 09 août 2014

Cet été, je lis «Le Blé en herbe»

La plage de Saint-Malo, en été. (Keystone/Agence Vu/David Sauveur)

Le basculement intérieur que représente la première expérience sexuelle, Colette le décrit avec une empathie d’exception dans ce roman sur l’éclosion amoureuse. Elle pointe aussi avec douceur le féminin dans le masculin et vice versa. Et puis, il y a les marées, les paysages, les teintes d’opale de la Bretagne

En exergue samedi 09 août 2014

Rue de Passy, un morceau de Russie à Paris

Ivan Bounine, tout à gauche, à Paris, dans les années 1920 (DR)

A la révolution russe, ils ont émigré en France: Ivan Bounine, ami de Tchekhov et de Gorki, obtiendra le Prix Nobel de littérature en 1933, et Boris Zaïtsev deviendra une figure de la communauté russe en exil

récit samedi 09 août 2014

Les années 1950 ont-elles existé?

Jean-Jacques Bonvin recrée les années de son enfance à Fribourg et à Crans-Montana.

Jean-Jacques Bonvin fait revivre la Suisse de la Guerre froide à travers un récit autobiographique

nouvelles samedi 09 août 2014

Les contes ludiques d’Agnès Desarthe

Il est rare sous nos latitudes que la littérature frôle les bornes de la vraisemblance, voire s’en écarte carrément. C’est ce que fait la romancière dans «Ce qui est arrivé aux Kempinski», quatorze nouvelles ludiques et cruelles. Des histoires de piano et de maris trop gentils qui n’en mènent pas large

roman samedi 02 août 2014

Peter Handke, à travers bois

Dans «La Grande chute», tout se joue entre le coup de tonnerre qui inaugure la journée et l’éclair de chaleur qui ponctue sa fin. (DR)

Avec «La Grande Chute», Peter Handke signe une traversée des apparences à laquelle fait écho la quête du lieu tranquille où se reconstitue le langage

perles noires (6) samedi 16 août 2014

A Libreville, un crime peut-être politique

Avec «African Tabloid», Janis Otsiemi fait un clin d’œil direct à James Ellroy. (Gilles Lepore)

Avec «African Tabloid», Janis Otsiemi fait un clin d’œil direct à James Ellroy. (Gilles Lepore)

Le dernier polar en date de Janis Otsiemi commence par la découverte du corps d’un journaliste près du palais présidentiel gabonais. A un an des élections… Valeur montante du polar africain francophone, l’écrivain propose des romans aussi plaisants que justes dans leur tonalité

Perles noires (5 sur 6) samedi 09 août 2014

A Giverny, les nénuphars n’ont pas tout dit

Que faisait Monet durant ses nombreux voyages à l’étranger? Peindre uniquement? (Gilles Lepore)

Et si derrière la figure du patriarche régnant sur sa famille et sur son étang, le peintre Monet dissimulait une existence plus trouble? A la suite du meurtre d’une Américaine dans un solarium à Paris, voilà Pénélope, conservatrice au Mobilier national, et Wandrille, son fiancé journaliste, sur une piste qui n’a rien de champêtre

Perles noires (4) samedi 02 août 2014

Au Japon, plongés dans le noir

«Rendez-vous dans le noir», thriller psychologique,  se déroule dans un huis-clos. (Gilles Lepore)

Un jeune imprimeur accusé de meurtre se cache dans la maison d’une aveugle. Débute une étrange cohabitation. Un polar sombre, méditatif et (presque) dénué de violence

Perles noires (3) samedi 26 juillet 2014

A la poursuite de l’oiseau bleu

Gilles Lepore

Quand un jeune médecin légiste, un «revenu-d’Europe», s’enfonce dans les forêts du Ghana, cela donne une enquête à la fois rigoureuse et poétique. Pour comprendre et résoudre l’énigme qui lui est posée, un meurtre où le corps n’est pas tout à fait un corps, Kayo Odamtten devra se mettre à l’écoute des ancêtres

Perles noires (2) samedi 19 juillet 2014

Jeux de pouvoir dans les volutes de ganja

(Gilles Lepore)

Dans les faubourgs crasseux comme sur les banquettes confortables des limousines, une guerre de pouvoir fait rage. Cette traduction tardive de l’auteur jamaïcain Perry Henzell (réalisateur de «The Harder They Come», avec Jimmy Cliff), raconte une île des Caraïbes sur le point de basculer dans l’anarchie

Perles noires (1) samedi 12 juillet 2014

Corée, 1973. L’inspecteur O mène l’enquête…

Un dessin de Gilles Lepore (Lepore)

Kim Songjong signait à l’époque de la parution de son roman l’un des premiers polars de Corée du Sud. Un genre qui avait permis à son auteur de plonger profondément dans le passé récent et très sensible du pays. A découvrir en traduction

philosophie samedi 19 juillet 2014

Réconcilier morale et politique dans le cadre d’une «vie bonne», telle est la proposition de Judith Butler

(Payot/Rivage)

(Payot/Rivage)

L’auteure de «Trouble dans le genre» propose un cadre d’existence respectueux des minorités

A lire en ligne samedi 26 juillet 2014

Art+politique fête le 1er août

Dix-huit auteurs suisses scrutent avec ironie le mythe de la bataille de Marignan. A lire en ligne dès le 1er août

Histoire samedi 19 juillet 2014

Le retour manqué de Lénine en Suisse

«L’URSS en construction», revue de propagande illustrée de l’entre-deux-guerres. (DR)

Et si la Suisse était devenue une république soviétique? Dès 1918 et jusqu’à la veille de la Seconde Guerre mondiale, Moscou tente de convertir l’opinion publique suisse aux idées révolutionnaires. L’historien suisse Jean-François Fayet lève le voile sur cette histoire extraordinaire et méconnue

enquête samedi 12 juillet 2014

Le langage de la pègre

Donnie Brasco. (ACE)

Comment les délinquants parviennent-ils à communiquer et à faire des affaires entre eux sans pouvoir recourir aux institutions légales? Diego Gambetta, sociologue d’origine italienne et expert de la mafia, mène une passionnante enquête sur les stratégies subtiles employées par les criminels pour se rendre crédibles ou tromper leurs ennemis. Une passionnante enquête

Etats-Unis samedi 16 août 2014

L’utopie réalisée d’un libraire du Mississippi

Richard Howorth. Avec son épouse Lisa, il gère depuis 1979 une librairie qui fédère écrivains du Sud et du Nord. (Stéphane Bussard)

Richard Howorth. Avec son épouse Lisa, il gère depuis 1979 une librairie qui fédère écrivains  du Sud et du Nord. (Stéphane Bussard)

Richard Howorth et son épouse Lisa tiennent à Oxford une des librairies indépendantes les plus influentes des Etats-Unis. Ils en ont fait un havre pour les auteurs les plus marquants. Tête-à-tête à l’ombre de William Faulkner

Point final (3) samedi 26 juillet 2014

Comment Gogol s’autodévora

(Chloé Caillou)

«Le Nez», «Le Manteau», «Les Ames mortes», «Le Révizor», l’écrivain russe a produit une œuvre riche, burlesque et colorée, tout en aspirant pour sa part à de plus hauts écrits avant de se laisser mourir de faim sur les conseils d’un prêtre fanatique

Point final (2) samedi 19 juillet 2014

Edgar Allan Poe, englouti dans ses ténèbres

(Chloé Caillou)

L’écrivain américain a inventé le roman policier et la science-fiction, anticipé la théorie du Big Bang et la psychanalyse, lancé des journaux, initié le romantisme noir et plongé dans les tréfonds de l’âme humaine. Hypocondriaque et mélancolique, il n’a su conjurer ses démons. Il a bizarrement trébuché

point final (1) samedi 12 juillet 2014

Christopher Marlowe, dernier acte

Le bad boy du théâtre élisabéthain a-t-il été assassiné lors d’une rixe entre voyous? Est-il vraiment mort dans cette auberge du Kent, où un coroner bâcle l’enquête sur son décès? Mille mystères entourent la fin du dramaturge anglais…

Pépite samedi 19 juillet 2014

«Le Secret de la porte de fer» de Gaston Clerc

Retrouvez le texte qui fit frémir des milliers d’enfants romands

Proses samedi 19 juillet 2014

Thème, mystérieux témoin des mots

Une figure errante, à peine un souffle, accompagne l’écriture. Silvia Baron Supervielle accueille un personnage qui se dérobe dans le blanc de la page

Enfants samedi 19 juillet 2014

Les cahiers de l’apprenti voyageur

Des carnets d’activités comme autant de guides pratiques invitent les enfants à s’approprier une ville et ses trésors

Enfants samedi 26 juillet 2014

Des livres engagés

Changer le monde, ou changer ses parents? Deux livres pour mieux dire ce qui ne va pas…

Pépite samedi 12 juillet 2014

«Terre sentinelle» de Fabienne Raphoz

Un beau livre pour chanter les oiseaux mais aussi les insectes, les plantes, les couleurs…

série. point final

Ces artistes morts dans la violence Ils ont quitté la scène de façon mystérieuse, souvent en écho avec leur œuvre. Tout l’été, le Samedi Culturel vous raconte la fin étrange d’écrivains

La page «livres» du «Temps»

Une présentation améliorée Pour faciliter vos promenades livresques, l’ensemble de nos articles touchant aux livres est regroupé dans cette page, sous plusieurs catégories:
■ Les livres de fiction et les romans
■ Les essais et documents
■ Les romans policiers
■ Et les autres livres: la BD, les inclassables, les bizarres...

Bonnes lectures!

Quiz livre 2013

A vous de jouer ! 2013 à la lettre. Un an de Samedi culturel Livres : découvrez le grand quiz des critiques du Temps

Marcel Proust

«Du côté de chez swann» a cent ans La Fondation Bodmer possède un jeu d’épreuves retravaillées en profondeur par Marcel Proust lui-même quelques mois avant la parution du premier tome de la «Recherche». Visite guidée. D’autres écrivains, d’autres publications célèbrent aussi l’anniversaire