Conjoncture

Ralentissement de la croissance suisse fin 2013

Le produit intérieur brut (PIB) de la suisse a augmenté de 0,2% au quatrième trimestre 2013. Sur l’ensemble de l’année, il a progressé de 2%, comme prévu par le Secrétariat d’Etat à l’économie

La croissance économique s’est ralentie en Suisse au cours du quatrième trimestre de l’an dernier. Le produit intérieur brut (PIB) réel a augmenté de 0,2% par rapport aux trois mois précédents et de 1,7% au regard de la période correspondante de 2012.

Pour l’ensemble de l’année 2013, une première estimation provisoire chiffre la croissance du PIB à prix constants à 2%, après 1% en 2012, indique le Secrétariat d’Etat à l’économie (Seco), jeudi dans un communiqué.

Ces taux marquent un tassement par rapport au rythme enregistré durant les trimestres antérieurs, selon le Seco. La croissance s’était en effet élevée à 0,5% au troisième trimestre par rapport au précédent (+2,1% sur un an) et à 0,6% au deuxième trimestre (+2,7% en glissement annuel), note l’ATS.

En termes de dépenses, l’évolution au cours du quatrième trimestre 2013 s’explique par l’apport de la consommation des ménages et par la dynamique des investissements. La balance commerciale a en revanche donné des impulsions négatives, relève le Seco dans son commentaire.

Sur l’ensemble de l’année écoulée, le PIB est en ligne avec les attentes du Seco encore formulées à la fin de 2013. Selon leurs dernières prévisions, les services du conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann prévoyaient pour cette année une croissance du PIB de la Suisse de 2,4% et de 2,7% en 2015.

Publicité