Genève

Divorce du siècle: Madame Rybolovleva obtient 4 milliards

La justice genevoise a pris sa décision en première instance mardi dernier. Elle accorde la moitié de la fortune de l’oligarque à sa femme, qui réside à Genève

Le Tribunal de première instance du canton de Genève a prononcé le mardi 13 mai le divorce des époux Rybolovlev.

Dans une décision en date du 13 mai – et dont Le Temps a pris connaissance lundi – le Tribunal genevois a condamné l’ex-oligarque russe à «payer à Elena Rybolovleva la somme de CHF 4 020 555 987,90 au titre de la liquidation du régime matrimonial», ce qui en fait la plus importante séparation jamais prononcée par un tribunal suisse. En termes financiers du moins.

Les juges genevois ont également condamné l’ex-roi des mines de potasse de Russie, aujourd’hui installé à Monaco, à «attribuer» à son ex-femme «l’entière propriété de sa part de la propriété immobilière» de Cologny. Cette demeure – et les parcelles attenantes – est sous le feu de l’actualité depuis l’annonce de la séparation, il y a six ans: le chantier de son agrandissement, bloqué, laisse depuis un énorme «trou» défigurant la colline la plus chère du canton de Genève.

Parmi les autres décisions: l’autorité parentale accordée à Madame sur leur fille cadette âgée de 13 ans.

Publicité