Communication

Whatsapp permettra de discuter avec des entreprises 

L'application n'affichera pas de publicité et se rapproche de Messenger de Facebook

Depuis lundi, on en sait un peu plus sur les projets de WhatsApp. Le service de messagerie instantanée sur smartphone, utilisé par près d'un milliard de personnes, a dévoilé une partie de ses plans. Il deviendra gratuit pour tout le monde et permettra à certaines entreprises de communiquer directement avec leurs clients. Aucun affichage de publicité n'est prévu.

Avec ce virage, WhatsApp, acquis pour 22 milliards de dollars (autant en francs) par Facebook en février 2014, se rapproche sensiblement de l'application Messenger, détenue elle aussi par le réseau social. WhatsApp «va tester des outils pour vous permettre de l'utiliser pour communiquer avec des entreprises et des organisations dont vous voulez entendre parler», écrivait lundi la société sur son blog, insistant sur le «voulez», inscrit en italique.

WhatsApp mentionne l'exemple d'une discussion avec sa banque pour déterminer si une transaction a été frauduleuse, ou avec une compagnie aérienne concernant un vol retardé. Cité par le site spécialisé Techcrunch, Jan Koum, directeur de WhatsApp, a ainsi cité Bank of America et American Airlines. Selon Techcrunch, dix à trente entreprises seraient déjà en discussion avec le service de messagerie.

990 millions d'utilisateurs

Messenger, fort de 800 millions d'utilisateurs, intègre déjà, pour certains utilisateurs, un assistant virtuel baptisé «M». En décembre, Facebook  annonçait un partenariat pour intégrer à l'application le service de réservation de voitures avec chauffeur Uber. WhatsApp revendiquait en septembre dernier 900 millions d'utilisateurs. Selon le site spécialisé Wired, ce chiffre serait actuellement de 990 millions.

Publicité