Banques

Le groupe Pictet veut délocaliser une centaine de postes

Le groupe Pictet prévoit de délocaliser une centaine de postes au Luxembourg et en Asie dans les cinq prochaines années. L'établissement bancaire genevois ne prévoit aucun licenciement

«Des solutions de mobilité interne seront proposées aux collaborateurs qui ne souhaitent pas se déplacer», a indiqué lundi le groupe Pictet. Le groupe bancaire, fondé en 1805, confirmait ainsi une information publiée par L'Agefi.

Les emplois liés aux fonctions administratives (back office) et au suivi de marché (middle office) sont appelés à être délocalisés vers les sites existants du groupe au Luxembourg, à Hongkong et à Singapour.

L'idée est «de nous rapprocher de notre clientèle et de développer les services opérationnels sur les marchés en croissance», précise le troisième gestionnaire de fortune de Suisse.

Le Groupe Pictet emploie quelque 3800 collaborateurs. Sis à Genève, l'établissement est également présent à Amsterdam, Barcelone, Bâle, Bruxelles, Dubaï, Francfort, Hong Kong, Lausanne, Londres, Luxembourg, Madrid, Milan, Montréal, Munich, Nassau, Osaka, Paris, Rome, Singapour, Taipeh, Tel Aviv, Tokyo, Turin, Vérone et Zurich.

Lire aussi: Bénéfice net en repli en 2015 pour le groupe Pictet

Publicité