Start-up

GetYourDesk signe avec Palexpo, dans le cadre du Salon de l’auto à Genève

Opérationnel depuis le début de l’année, la plateforme romande de location instantanée d'espaces de travail décroche sa première vitrine internationale. Le Genevois à l’origine de l’application prévoit aussi de réhabiliter des locaux de la gare Cornavin

Imaginez un dirigeant d’entreprise qui, après un rendez-vous d’affaires, doit se rentrer de Genève à Lausanne en voiture. Manque de chance, l’autoroute A1 est totalement congestionnée. Le responsable n’a pas de temps à perdre dans les bouchons, il lui reste d’importants dossiers à traiter. Quelles sont ses options? Se précipiter, en désespoir de cause, vers la borne Wifi la plus proche. Ou s’enfermer dans le premier Starbucks venu. Une autre solution est d’utiliser l’application GetYourDesk.

Cette dernière est censée pouvoir lui dénicher, dans un délai de 30 minutes via géolocalisation, un espace de travail tout équipé et disponible à l’heure. Lancée il y a un an, la start-up à l’origine de ce dispositif est basée à l’EPFL. Son inventeur: le Genevois Nicolas Fete.

La phase pilote est accomplie

La phase pilote pour améliorer l’expérience utilisateur étant accomplie, la plateforme – dont le développement est notamment accompagné par une équipe conseil de l’Office de promotion des industries et des technologies (OPI) du bout du lac – est opérationnelle depuis le début de cette année. Mais la structure de réservation et de paiement instantané d’espaces de travail a déjà signé un contrat en partenariat avec Palexpo à Genève, dans le cadre du 86e Salon de l’auto le mois prochain. «C’est une opportunité inespérée», estime Nicolas Fete, convaincu que son produit permet de gagner en productivité et doit donc être considéré comme un outil de compétitivité.

Lire aussi: «Les start-up sont à la pointe de l’innovation sociale»

Le défi de Nicolas Fete et son équipe d’une vingtaine de personnes: capter une partie de l’affluence générée par cette manifestation internationale, soit 700 000 visiteurs, 10 000 journalistes spécialisés et 200 exposants de 30 pays. «Le Salon de l’auto rassemble chaque année des acteurs économiques importants. C’est aussi un rendez-vous clé pour la région. J’ai conscience que le système va pour la première fois être testé sous pression, à travers une demande de clients du monde entier. Le défi sera aussi culturel», relève l'entrepreneur de 40 ans.

Prouver que les lounges de Cornavin sont utiles

Palexpo dispose de salles de réunion et de bureaux, mais pas en nombre suffisant. GetYourDesk a donc pour mission de remédier aux manques. Comment? «Nous travaillons déjà avec des espaces de «coworking», des centres d’affaires, des hôtels de référence, ainsi que des locaux de PME disponibles pour des locations ponctuelles, indique Nicolas Fete, qui a fait ses armes au département informatique d’une multinationale pharmaceutique à Bâle. Mais il est toujours possible d’étoffer notre portefeuille, en allouant mieux les surfaces existantes ou en exploitant le nombre encore important de bureaux vacants dans l’Arc lémanique.»

Exemple: les salles de réunion et de postes de travail appartenant à une régie publique et sur le point de fermer en mars, faute de rentabilité. Nicolas Fete va tenter de réhabiliter une partie de ces locaux, soit ceux situés à la gare Cornavin à Genève. Objectif: prouver, sur un mois, selon des modalités revisitées et grâce à des tarifs plus concurrentiels, qu’il existe bel et bien une demande, liée notamment aux aléas horaires des trains.

Le modèle de financement de GetYourDesk? «Les fournisseurs définissent les disponibilités et les prix, qu’ils font évoluer en temps réel, optimisant ainsi l’occupation des infrastructures. Nous classons l’offre par catégorie et prélevons une commission à discuter, sachant que nous faisons une claire distinction entre le monde du service et l’économie de partage», explique le fondateur de la start-up, qui prévoit à terme d’attaquer le marché asiatique.

Publicité