Musique

Jouer dans son salon, accompagné d’un orchestre

La nouvelle application TomPlay, lancée par la société vaudoise Tombooks, propose déjà plus de 1500 partitions interactives pour onze instruments. Fin mai, la start-up de Pully prévoit de s’attaquer aux marchés asiatiques

«Notre application permet de rendre l’apprentissage de la musique plus dynamique et efficace», assure Alexis Steinmann, 23 ans, co-fondateur avec son père, l’avocat Thomas Steinmann, de la start-up Tombooks à Pully. Celle-ci a lancé vendredi dernier, sur l’AppStore, l’application Tomplay pour tablettes qui permet de télécharger des partitions interactives. «Il est ainsi possible de jouer du piano, de la guitare, du violon, de la flûte ou de la clarinette, entre autres, en étant accompagné d’un orchestre, comme dans une salle de concert», dit-il. L’application permet notamment d’augmenter ou ralentir le tempo de l’accompagnement et de personnaliser la partition en l’annotant et en l’imprimant. «Il est aussi possible de s’enregistrer et de partager ses créations avec d’autres musiciens, précise Alexis Steinmann, lui-même pianiste amateur et diplômé de HEC St-Gall. Notre application rend l’exercice de la musique plus simple, plus ludique et plus efficace. Le seul pré-requis, c’est de pouvoir déchiffrer une partition.»

La start-up répertorie déjà 1500 morceaux qu’il est possible de filtrer par style musical, niveau de difficulté ou par compositeur. «Cinquante nouveaux titres seront disponibles chaque semaine», affirme Alexis Steinmann. Grâce à des partenariats avec plusieurs grands labels musicaux (Sony ATV, Walt Disney), Tomplay va notamment étoffer son catalogue de morceaux pop et rock ainsi que de musiques de film. La société est en discussion avec Universal Music avec à la clé un partenariat qui porterait sur un catalogue de 1,2 million de titres musicaux.

Concrètement, Tombooks réécrit le morceau au format compatible pour tablettes, Mac ou PC. Puis elle mandate un orchestre ou des musiciens indépendants, chargés de jouer les accompagnements. «Nous travaillons essentiellement avec des musiciens dans l’Est de l’Europe. Un morceau nous coûte environ 100 francs», précise Alexis Steinmann qui travaille avec une vingtaine d’artistes indépendants et trois développeurs informatiques, basés aux Etats-Unis. A Pully, la start-up compte 5 employés.

L’application gratuite donne droit à trois partitions à l’essai. Puis, le téléchargement d’un morceau est facturé entre 2 à 6 francs. En automne dernier, la start-up avait déjà lancé une version pour PC et Mac.

Tombooks compte actuellement 10 000 utilisateurs et a déjà vendu 4000 partitions. Depuis le lancement cette nouvelle application, plusieurs écoles de musique ont déjà été convaincues. «Nous nous consacrons désormais exclusivement à la commercialisation de ces partitions interactives», précise Alexis Steinmann qui avait précédemment lancé d’autres applications éducatives permettant de découvrir les mathématiques ou des tableaux de façon ludique. Les marchés principaux, visés par la start-up, sont la France, les Etats-Unis, la Belgique, le Canada et le Royaume-Uni. «A la fin du mois de mai, nous allons lancer l’application pour l’Asie», précise Alexis Steinmann qui espère convaincre 100 000 utilisateurs d’ici la fin de l’année. «L’Asie constituera certainement notre marché le plus important, notamment le Japon où presque chaque enfant joue d’un instrument de musique», note le jeune entrepreneur qui espère séduire 10 millions d’utilisateurs d’ici 5 ans.

Publicité