Editorial 21:07

Langues: agir et vite!

(pixsil.com)

La Confédération doit intervenir dans le débat sur l’enseignement des langues nationales

Identité nationale jeudi 28 août 2014
opinion jeudi 28 août 2014

Ce qui définit la Suisse

La Suisse débat de l’apprentissage des langues, sujet sensible qui touche à notre cœur. L’enseignement des langues nationales doit être soutenu et non affaibli. Sinon, c’est l’identité du pays qui est en danger

opinions jeudi 28 août 2014

L’anglais tous azimuts

Le modèle thurgovien, qui privilégie l’anglais à l’école primaire et renvoie le français à l’école secondaire, pourrait avantageusement inspirer les cantons romands. L’intérêt de l’anglais pour tous est une évidence et la cohésion nationale, solide, n’en sera pas diminuée

opinions jeudi 28 août 2014

Augmenter la visibilité romande en Suisse alémanique, et vice versa

Bien sûr qu’il faut apprendre la langue nationale de l’autre, et même intensifier cet apprentissage plutôt que l’affaiblir. La finalité de cet effort réside dans la reconnaissance que nous avons tous un intérêt objectif à multiplier les échanges entre compatriotes des différentes régions linguistiques. L’ouverture intra-suisse plutôt que l’indifférence et le repli local!

opinions jeudi 28 août 2014

Ne pas sacrifier le français au nom de la cohésion du pays

Si nous tenons toujours au quadrilinguisme de la Suisse, la première langue étrangère doit impérativement être une langue nationale. Le français pour les écoliers alémaniques ne doit donc pas être affaibli. La Suisse orientale se trompe de voie

LE DESSIN DE CHAPPATTE