Editorial jeudi 17 avril 2014

Le rapport d’autopsie de l’Ukraine

(Keystone)

(Keystone)

A bord de l’ambulance ukrainienne, le Kremlin veut occuper tous les sièges disponibles: celui du chauffard ivre, celui de l’ambulancier et, in fine, celui du médecin légiste

opinions jeudi 17 avril 2014

En Suisse, la coexistence religieuse fonctionne plutôt bien

(Reuters)

Le paysage religieux se complexifie mais la société helvétique s’adapte et les crispations, si elles existent, ne doivent pas être dramatisées car le pragmatisme continue en général de primer, estime René Pahud de Mortanges, professeur en histoire du droit canon à l’Université de Fribourg

opinions jeudi 17 avril 2014

Pour une sagesse laïque

Religieux et non-religieux devraient concevoir la laïcité comme une sagesse commune, une politesse collective et réciproque permettant la cohabitation harmonieuse de tous, plaide Vincent Schmid, pasteur de la cathédrale Saint-Pierre à Genève

opinions jeudi 17 avril 2014

Misons sur nos valeurs communes

Après la laïcisation de l’Etat établie à l’issue d’un processus historique lent, de nouveaux périls menacent la coexistence religieuse. Les populismes poussent à une laïcité de moins en moins neutre, accroissant les tensions. Un dialogue pragmatique, basé sur les valeurs communes aux religions, est plus que jamais nécessaire, estime Hafid Ouardiri, directeur de la Fondation de l’entre-connaissance

LE DESSIN DE CHAPPATTE