Spatial

Lancement réussi d'une Ariane 5

Dans la nuit de mercredi à jeudi, la fusée européenne Ariane 5 a lancé avec succès un satellite de télécommunications nouvelle génération

La fusée Ariane 5 vient de réussir un nouveau lancement. Mercredi, à 20h20 (00h20, heure de Paris), depuis le centre spatial guyanais (CSG) à Kourou, le lanceur européen s'est arraché du pas de tir, avec à son bord un satellite de télécommunications pour l'opérateur Intelsat, «un client fidèle depuis plus de 30 ans", selon la société Arianespace.

Il s'agit du premier satellite Intelsat de la nouvelle génération Epic NG. Il sera dédié aux besoins des opérateurs de télécommunications et des entreprises en connectivité à large bande de très haute qualité, pour les communications fixes et mobiles à très haut débit, sur le continent nord-américain et l'Amérique latine.

56e satellite Intelsat lancé par Arianespace en 33 ans

Le satellite comprend également un large faisceau en bande Ku pour desservir les routes aériennes et maritimes les plus fréquentées de l'océan Atlantique et de la région des Caraïbes. Un large faisceau en bande C permettra également des services de diffusion de contenus multimédias sur l'ensemble du continent sud-américain.

Le satellite, construit par Boeing, a été placé sur une orbite de transfert géostationnaire. Il représentait une masse au lancement de 6,5 tonnes. La durée de vie opérationnelle du satellite est de 15 ans au minimum.

Il s'agit du premier lancement d'une Ariane 5 en 2016. Il s'agit du 56e satellite Intelsat lancé par Arianespace depuis 1983.

Ce 70e succès d'affilée d'Ariane 5 «ouvre une année opérationnelle ambitieuse" avec «jusqu'à 8 Ariane 5 en 2016", a annoncé par communiqué Arianespace.

A lire aussi: La Suisse embarque sur l'Ariane 6

Trois autres satellites Intelsat figurent dans le carnet de commande d'Arianespace : 2 satellites de la série Intelsat EpicNG et Intelsat 36.

Publicité