Intelligence artificielle

Jeu de go: succès définitif de l'ordinateur sur l'humain

Un programme informatique conçu par Google a remporté samedi une victoire décisive face au champion du monde sud-coréen du jeu de go. L'affrontement visait à déterminer qui, de l'homme ou de la machine, était le plus fort

Un programme informatique conçu par Google a remporté samedi une victoire décisive face au champion du monde sud-coréen du jeu de go. L'affrontement visait à déterminer qui, de l'homme ou de la machine, était le plus fort. Le programme AlphaGo a remporté sa troisième victoire consécutive dans une série de cinq parties à Séoul contre Lee Se-Dol, qui domine pourtant le jeu de go depuis une décennie. Ce dernier, qui s'était déclaré confiant avant le tournoi, est maintenant acculé à se battre pour éviter une défaite écrasante dans les deux dernières parties pour beurre, qui doivent se dérouler dimanche et mardi à Séoul.

Il a fallu un peu plus de 4 heures à AlphaGo pour remporter sa 3e manche. «Je ne sais pas quoi dire, mais je crois que je dois d'abord présenter mes excuses», a déclaré le grand maître. Il s'est aussi excusé de n'avoir pas été à la hauteur des attentes de beaucoup de gens. «Je me suis senti impuissant», a-t-il dit, reconnaissant avoir «mal jugé» les compétences du programme informatique.

A lire aussi: Le dernier bastion de l'intelligence humaine branle de toutes parts

«C'est vrai que j'ai une expérience considérable dans ce jeu, mais je n'ai jamais été soumis à une telle pression et j'ai été incapable de la surmonter», a encore déclaré le vaincu. «AlphaGo a joué de manière consistante du début jusqu'à la fin, alors que Lee, qui n'est qu'un être humain, s'est montré par moments vulnérable», a commenté pour sa part l'un des anciens entraîneurs du champion sud-coréen.

Sans voix

Le match est doté d'un prix d'un million de dollars. La somme va maintenant être versée à des oeuvres caritatives après le succès de la machine. "Honnêtement, nous sommes quelque peu sidérés et restons sans voix", a déclaré Demis Hassabis, directeur général de DeepMind, qui a développé l'ordinateur. Mais il a souligné que la défaite de M. Lee ne devait pas être considérée comme une perte pour l'humanité.

«Comme les méthodes que nous avons employées pour concevoir AlphaGo sont d'usage général, nous espérons à long terme être capable d'utiliser ces techniques pour (résoudre) beaucoup d'autres problèmes», a-t-il ajouté. Les applications pourraient servir à rendre les téléphones plus intelligents mais aussi à «aider les chercheurs à résoudre certains des plus grands défis dans les domaines des soins médicaux ou autres», a-t-il suggéré.

DeepMind, filiale de Google qui a développé ce programme d'intelligence artificielle, avait comparé le jeu de go inventé voici 3000 ans en Chine à l'«Everest»de l'intelligence artificielle.

Publicité