Voyage

Oserez-vous voyager à bord du nouveau Titanic?

C'est un projet fou que seul un milliardaire pouvait s'offrir. Une réplique du Titanic devrait lever l'ancre en 2018 

Dans le film «Titanic» de James Cameron, la mère de Rose regarde le bateau depuis le quai de Southampton et commente: «voilà donc le navire que l’on dit insubmersible». Un siècle après son terrible naufrage, une réplique du Titanic devrait lever l’ancre en 2018, a-t-on appris ces jours-ci. Ce projet fou est l’œuvre du milliardaire Clive Palmer, magnat du secteur minier et homme politique australien.

Déterminé, l’homme travaille sur les plans de son Titanic depuis 2012. Un an plus tard, il organisait même une conférence de presse à New York pour présenter son projet démesuré. Le bateau fera 269 mètres de long et 53 mètres de haut et, comme l'original, il proposera trois classes séparées pour les passagers. «Le Titanic était un bateau de rêve. Titanic II sera le bateau où le rêve devient réalité», se réjouissait-il.

500 millions de dollars

Un rêve qui va tout de même coûter une somme astronomique. Clive Plamer a dépensé pas moins de 500 millions de dollars dans un chantier naval chinois pour la construction du paquebot. Or sa fortune personnelle était estimée à 550 millions de dollars en janvier 2014 par le magazine Forbes. «Je le finance seul, parce que je veux dépenser l’argent que j’ai avant de mourir», expliquait le milliardaire en 2013.

Sa compagnie maritime, la Blue Star Line, a dévoilé les premières photos de l’intérieur du nouveau Titanic. Le Grand escalier, les cabines des passagers, les fauteuils, tout est reproduit à l’identique. A une exception près: le paquebot respecte les normes de sécurité contemporaines. «Le nouveau Titanic respectera bien sûr les procédures modernes d’évacuation. Il sera également équipé de systèmes de navigation et de radars numériques et toutes les choses que vous attendez sur un navire du 21e siècle», assure James McDonald, directeur marketing de Blue Star Line. Les canots de sauvetage seront également beaucoup plus nombreux. De quoi rassurer les amateurs de croisières superstitieux.


Le Grand escalier


Le restaurant «Café parisien»


La piscine


Le fumoir

Publicité