énergie

La centrale nucléaire de Mühleberg à l’arrêt durant un mois

La plus ancienne centrale du pays subit sa 41e révision annuelle, «comme prévu», précise son exploitant, BKW SA. Des éléments combustibles seront remplacés. L’IFSN en profitera pour effectuer des contrôles

La centrale nucléaire bernoise de Mühleberg, exploitée par BKW SA, a comme prévu été déconnectée du réseau hier pour sa révision annuelle et le remplacement d’éléments combustibles. La révision durera quatre semaines environ.

Selon le service de presse de BKW, la révision consistera principalement en un contrôle approfondi de l’extérieur et de l’intérieur de la cuve de pression du réacteur et en des travaux préventifs sur les systèmes électriques et mécaniques. Un contrôle périodique des différents composants, armatures et systèmes sera également effectué.

Au cours de cette révision, 36 des 240 éléments combustibles et 6 des 57 mécanismes d’entraînement des barres de commande feront l’objet d’un remplacement. Les 345 collaborateurs de la centrale sont mobilisés. Ils sont assistés par quelque 700 spécialistes externes venus de la région, de Suisse et de l’étranger. L’Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN) réalisera de son côté de nombreux contrôles sur le site.

Ces travaux de révision marquent la fin du 41e cycle d’exploitation de la centrale.

Leibstadt aussi à l’arrêt

La centrale nucléaire de Leibstadt a également été déconnectée du réseau ce lundi pour sa révision annuelle. Les travaux doivent durer en principe jusqu’au 13 septembre, indique la direction de la centrale.

Environ un cinquième des éléments combustibles seront changés. Des inspections seront aussi réalisées dans le réacteur et différents systèmes seront vérifiés.

Le réacteur numéro 2 de la centrale de Beznau, à Döttingen en Argovie, est aussi à l’arrêt pour sa révision annuelle. Les travaux doivent durer deux semaines.

Actuellement, seules deux centrales nucléaires produisent du courant en Suisse: Gösgen, à Däniken (SO) et le réacteur numéro 1 de la centrale de Beznau.

Publicité