lu ailleurs

Pour le New York Times, le canton de Vaud est un incontournable touristique de 2016

Les journalistes du quotidien américain ont classé le canton de Vaud en 25e position des destinations phares pour 2016. Confirmant la bonne visibilité de la Suisse romande sur les radars des médias étrangers

Non, l'image de la Suisse à l'étranger ne s'arrête pas aux neiges de la Jungfrau et aux boutiques de luxe zurichoises!

Chaque mois de janvier, le New York Times publie son très sélectif et influent classement des 52 destinations touristiques à découvrir dans l’année. Si pour 2016, Mexico, Bordeaux et Malte sont sur le podium, le canton de Vaud décroche une très belle 25e place. 

Le journaliste du quotidien américain s'enthousiasme pour «ce gracieux canton qui embrasse le Léman», dont les rives ont tant séduit Audrey Hepburn et Charlie Chaplin. Parmi les visites suggérées: le Modern Times Museum dont l'ouverture est prévue au printemps et l'Alimentarium.

La presse étrangère aime la Suisse romande

Ce joli «coup médiatique» confirme la visibilité croissante de la Suisse romande sur les radars des médias étrangers. L’an dernier, le Valais décrochait une belle 41ème place dans ce même classement, même si la partie alémanique -  Zermatt, le musée du vin de Salquenen - était davantage mise en avant. Dans un autre reportage du même New York Times, le quartier des Bains à Genève était comparé à un «little SoHo». Lausanne devenait elle une «San Francisco suisse» sous la plume du Huffington Post. 

En mai dernier, nous avions publié une enquête sur les raisons de cet engouement. Car si cette belle visibilité s'enracine certes dans la beauté des paysages et le dynamisme culturel de la région, elle récompense d'abord et avant tout  l’activisme des offices du tourisme romands dans leur communication.

Le classement du New York Times: 52 Places to Go in 2016

Notre enquête:  Les médias étrangers s’entichent de Lausanne et Genève

Publicité