Aller au contenu principal

A la Une

Publicité

Monde

Suisse

Suisse-UE

Bruxelles accentue sa pression sur la Suisse 

Par Solenn Paulic et Michel Guillaume, publié le

Tandis que le Conseil fédéral publie son message explicatif sur l’accord institutionnel, la Commission européenne donne la consigne de ne plus rien négocier avec la Suisse

Économie

Publicité

Sciences

Vidéos

Défaite historique pour l’accord sur le Brexit

En refusant l’accord sur le Brexit par 432 voix contre 202, les députés britanniques ont infligé à Theresa May une défaite historique. Retour sur une soirée mouvementée à la Chambre des communes…

Défaite historique pour l’accord sur le Brexit

n/a

Actualité 

Previous Next

Culture

Société

Lifestyle

Publicité

Livres

Sur les blogs du Temps

L'Empire des signes

Et si l’on faisait un pas de côté?

Par Arthur Simondin, publié le

Hier, j'ai découvert le film L'An 01 scénarisé par Gébé - un film formidable, inspirant, enthousiaste ! - j'ai été emporté dans un nouveau monde et frappé par une révélation qui effleure chacun périodiquement: un autre monde est possible. L'idée...

Le temps de la Comédie

Comédie de Genève

Petit manuel de survie pour 2019

Par Alexandre Demidoff, publié le

Jeune dessinatrice à la HEAD de Genève, Valentine Martin est adepte de l’humour noir. Les bons voeux d’une artiste pince-sans-rire Que faire de nos beaux sapins quand il n’est n’est plus temps de faire ripaille? Valentine Martin le transforme en arbr...

0:00

Le Temps teste la synthèse vocale. En voiture ou dans les transports en commun, écoutez le briefing de la rédaction. Faites nous part de vos remarques à l'adresse webmaster@letemps.ch

Le Temps teste la synthèse vocale. En voiture ou dans les transports en commun, écoutez le briefing de la rédaction. Faites nous part de vos remarques à l'adresse webmaster@letemps.ch

  1. Le briefing.
  2. Chère lectrice, cher lecteur,
    Vous pensez qu’un hacker est de gauche, ou du moins libertaire? Qu’il prône le culte de la transparence et de la justice sociale? C’est en tous cas le discours dominant à l’échelle internationale depuis les années 1980.
    Mais cette vision naïve et libertaire ne colle plus à la réalité: les frontières du hacking sont poreuses. C’est ce que démontre l’affaire qui a secoué les élites allemandes en janvier et compromis des milliers de données de politiciens, y compris celles de la chancelière Angela Merkel. «_Orbit», le hacker de 20 ans qui a agi depuis sa chambre au domicile de ses parents, est fasciné par l’extrême droite. Dans le milieu, son action met mal à l’aise au point de lui coller l’étiquette de «script kiddie», c’est-à-dire de néophyte.
    Anonymous s’en est pris au Ku Klux Klan et à l’Etat islamique, mais sa structure est très décentralisée, et n’importe qui – avec ses sensibilités politiques propres – peut prétendre agir au nom de l’organisation. Quant à WikiLeaks, l’organisation de Julian Assange, d’abord dans le camp des dénonciateurs d’affaires de corruption et de violation des droits de l’homme, a également publié des e-mails piratés d’Hillary Clinton en 2016, au bénéfice de Donald Trump.
    Florian Delafoi
  3. À LA UNE
  4. À BERNE ET DANS LES CANTONS
  5. DANS LE MONDE
  6. LES CLÉS DU DÉBAT
  7. LE POINT ÉCO
  8. VOTRE MAGAZINE
  9. DANS NOS ARCHIVES
  10. Fin des titres.