Ce mercredi 27 mars, la Cour a reconnus coupables les quatre hommes d'actes d'ordre sexuel commis sur une personne incapable de discernement, avec la circonstance aggravante de l'avoir fait en commun. Les agresseurs se sont rendu compte que la victime, fortement alcoolisée, n'avait plus sa capacité de discernement. Ils ont abusé d'elle et l'ont traitée comme un «objet sexuel», a déclaré le président.

Lire aussi: Les quatre agresseurs de la «noyée de Vevey» devant leurs juges

Ces faits commis, ils ont délaissé la jeune femme au bord du lac, dont les eaux avoisinaient les 7 degrés. Son corps sans vie avait été retrouvé le lendemain par une promeneuse.