Sigmar Polke, né en 1941 en Silésie, est l'un des artistes allemands les plus enthousiasmants du XXe siècle. Décédé en 2010, il n'a jamais cessé d'expérimenter. Comme les créateurs du pop art anglo-saxon, il a repris l'imagerie de masse du cinéma, de la bande dessinée, de la publicité, de la presse. Mais de façon plus radicale, avec des collages et des superpositions irrévérencieuses et stimulantes. Il a pris des substances hallucinogènes pour produire ses œuvres, il a aussi utilisé les matériaux les plus divers pour les composer, du colorant extrait d'escargots bouillis à la feuille d'or. L'exposition londonienne se veut une rétrospective explorant tous les domaines de l'artiste, de la peinture aux projections de diapositives en passant par la sculpture.