Dans The Open Work (L'œuvre ouverte) la toile n'est pas que le support, mais aussi, l’objet d'une réponse à la forme, la structure, la construction et l'esthétique. A travers une transformation sculpturale et une géométrie forte, Gaskon, revisite son approche artistique en fusionnant la peinture et l'installation. Les toiles, qui ne sont plus des plans plats, entretiennent de nouvelles dimensions à la fois coupées, pliées, étendues, et superposées. Non seulement l’avant est visible mais aussi l'arrière, le châssis et même le mur sur lequel elles sont accrochées. Tous ces éléments font partie intégrante de l'œuvre. Comme le titre le suggère, les œuvres sont littéralement ouvertes, ainsi que les possibilités d'interprétation.