Un jour, le jeune Mike Howell voit sa vie paisible de camé sans ambition dans une bourgade américaine chamboulée. A sa grande surprise et celle sa petite amie Phoebe, il découvre être en fait un agent dormant dont la mémoire a été effacée! Se retrouvant au cœur d'une opération gouvernementale visant à l'éliminer, il n'aura trop de ses capacités insoupçonnées d'agent secret surentraîné… Casting prometteur, bande-annonce explosive: s'il s'aligne vraiment sur son titre, American Ultra pourrait créer la surprise de la rentrée. Une comédie d'action en forme de précipité satirique de toute la culture pop américaine? Reste à savoir si cette alliance entre deux wonder boys apparus en 2012 - Nima Nourizadeh, réalisateur de la comédie adolescente apocalyptique Project X, et Max Landis, scénariste de la super-rêverie ado Chronicle (Josh Trank) - saura prouver qu'il est un cinéma possible après les postmodernes. Ne serait-ce que grâce au couple reformé d'Adventureland (Greg Mottola, 2009), on est en tout cas partant.