musique

AnD

L’expérience intérieure

On les devine farouchement secrets – leur identité publique se résume à leur provenance, Manchester. Ce qui est par contre clair, c’est que les deux anonymes d’AnD donnent un gros coup de pied dans les habitudes ronronnantes de la techno: c’est chez eux le domaine des potentiomètres dans le rouge vif, des distorsions qui altèrent, des rythmes brutaux et de la fête considérée comme expérience intérieure dans la plus pure définition bataillienne du terme. Pour un aperçu stylistique de la chose, imaginez vos souvenirs de la techno brutale dite de Brighton (années 1990, des labels comme Sativae ou Scandinavia) ramenés à la surface et déformés par les nouveaux abstraits anglais de l’école d’Emptyset. Eprouvant mais libérateur.

Châtelaine (GE). Halle W, ch. Jacques-Philibert-de-Sauvage 37. Sa 21 février à minuit. (Rens. www.hallew.ch).

Publicité