Au Japon, l'art brut a récemment trouvé une écoute ou plutôt un regard bienveillant. Reprise d'une présentation du Museum im Lagerhaus de Saint-Gall, qui commémorait 150 ans de relations diplomatiques entre le Japon et la Suisse - à travers l'art des outsiders, ce qui est remarquable -, l'exposition du Musée visionnaire de Zurich comprend une centaine d'œuvres de 20 créateurs. Avec en guise de complément des portraits signés Mario del Curto, photographe attitré de la nébuleuse art brut. Cette forme d'art a ceci de particulier, au Japon, qu'elle s'inspire souvent des mangas, ainsi que de la calligraphie. Les matériaux aussi sont importants, notamment la céramique, à laquelle recourt l'artiste de l'art brut japonais le plus connu, Shinichi Sawada.